• 23 mars 1889 - fondation de la communauté Ahmadiyya en Islam

    L’institution de la bai‘ah a été établie uniquement pour rassembler un groupe important de personnes vertueuses de la Jama‘at de sorte que ces dernières puissent avoir un effet saint sur le monde. L’unité prévalente parmi ces gens pieux devrait être une source de bénédictions, de grandeur et d’effets positifs pour l’Islam.

  • Caractéristiques des faux prétendants à la prophétie et à la révélation divine

    À l’instar du Prophète Muhammad (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) durant le vivant duquel aucun autre messager ne pouvait être commissionné – et tous les compagnons n’ont suivi qu’un seul guide – ici aussi un seul guide (Le Messie Promisas) est suivi, et nul n’a le droit de se dire, à Dieu ne plaise, qu’il est messager.

  • Conversions des Arabes à l'Ahmadiyya, la renaissance de l'Islam

    Conformément aux prophéties faites par le Saint Prophète Mohammad (s.a.), l’Imam al-Mahdi (a.s.) est apparu parmi les Persans. Or, Allah a révélé à l’Imam al-Mahdi (a.s.) qu’Il allait transmettre son message jusqu’aux confins de la terre. Allah lui a aussi promis que certains peuples allaient l’accepter.

  • Déclaration de la ligue islamique mondiale (Rabitat al-‘Alam Al-Islami) de 1974

    Lors de sa conférence de 1974, la Ligue islamique Mondiale soumit une résolution afin de déclarer les ahmadis héritiques

  • Dévoués musulmans contemporains

    Dans son sermon du 01 mai 2020, Sa Sainteté le Calife a mentionné trois musulmans ahmadis qui sont décédés récemments.

  • Eschatologie islamique : la fin des temps, et le pourquoi du retour du messie

    Musulmans et chrétiens partagent la conviction qu’un second avènement du Messie doit avoir lieu avant la fin des temps. Si peu d’entre eux semblent connaître la façon de laquelle le retour d’un Messie – disparu depuis plus de 2000 ans – doit avoir lieu, moins encore en saisissent la raison.

  • Introduction à la Communauté Islamique Ahmadiyya en Islam

    Fondée en 1889 par Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (Que la paix soit sur lui) en Inde, la Communauté Islamique Ahmadiyya est la renaissance des valeurs spirituelles et morales de l’Islam.

  • Invitation à l'Ahmadiyya - le témoignage du Saint Prophète Muhammad (saw)

    Le premier argument que l’on peut présenter est que l’époque actuelle exige la venue d’un réformateur. Puisque personne d’autre n’a prétendu avoir été choisi par Dieu pour cette mission, nous sommes dans l’obligation d’examiner la déclaration de Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (as).

  • Jésus, sa mort et son retour : le verdict du Coran

    La croyance en la mort naturelle de ‘Isā Ibn Maryam(a.s.) est, sans nul doute, ce qui distingue la Communauté Islamique Ahmadiyya des autres musulmans. S’il est avéré que le Saint Prophète Muhammad(s.a.w.) avait prophétisé l’avènement d’un Messie durant les Derniers Temps, s’agit-il de celui envoyé aux enfants d’Israël plus de 2000 ans de cela ?

  • L'Ahmadiyya et la philosophie du renouveau de la religion

    Quels sont les sens véritables des prophéties concernant la venue de Jésus-Christ et de l'Imam Al Mahdi ? Comment va s'opérer la renaissance de l'Islam ?

  • La Taqwa : la raison d'être de l'Ahmadiyya

    L’acquisition de la Taqwa et de la pureté est la raison de la fondation de la Communauté Ahmadiyya. Le Calife de l’Islam nous fournit des éclaircissements à ce sujet dans son sermon du 06 mai 2016.

  • Le retour de Jésus Christ et l’avènement du Mahdi en Islam

    Le Saint Prophète Mohammad (pssl) avait prophétisé la venue de « Jésus, fils de Marie » qui viendrait sauver le monde de la dévastation causée par l’Antéchrist.

  • Le sens de Khataman-Nabiyyine : le sceau de Prophètes ou dernier des Prophètes ?

    Les adversaires de la Communauté Musulmane Ahmadiyya exploitent la sensibilité des musulmans en clamant que les ahmadis n’acceptent pas le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) comme dernier prophète de Dieu. Qu’en est-il réellement ?

  • Les ahmadis sont-ils musulmans ?

    L’Ahmadiyya n’est pas une nouvelle religion, mais appartient à la grande famille de l’Islam. Fondée en 1889 par Mirza Ghulam Ahmad (a.s.) en Inde, elle est la renaissance des valeurs spirituelles et morales de l’Islam.

  • Les objectifs de la Communauté Islamique Ahmadiyya

    Hadrat Mirza Ghulam Ahmad, le Messie Promis et Imam Al-Mahdi, explique à ses disciples les buts de la création de la Communauté Ahmadiyya.

  • Mirza Ghulam Ahmad : dévoué serviteur de la communauté

    Dans son sermon du 09 février 2018, Sa Sainteté le Calife a évoqué le décès de Mirza Ghulam Ahmad, un dévoué serviteur de la communauté.

  • Pourquoi les ahmadis n’accomplissent-ils pas le Hajj ?

    Pour un musulman ahmadi, aucune ville n’égalera en importance La Mecque et Médine, les berceaux de l’Islam et les lieux foulés par les pas bénis de notre bien-aimé Saint Prophète Muhammad (s.a.w.).

  • Qu'est-ce qui fera de moi un musulman ?

    Question à un ami musulman non-ahmadi

    Cher ami, je suis perplexe devant vos réponses à mes questions. Permettez-moi de vous rafraîchir la mémoire.

    D'après ce que vous m'avez dit:

    La récitation de la Chahadah (déclarer qu’il n’y a aucun Dieu excepté Allah et que Muhammad s.a. est Son Messager) fait-elle des ahmadis des musulmans? NON.

    L’observance de la Salah (cinq prières quotidiennes) fait-elle des ahmadis des musulmans? NON.

    Est-ce que payer la Zakat (l’impôt islamique) fait des ahmadis des musulmans? NON.

    Est-ce que le jeûne pendant le Ramadan fait des ahmadis des musulmans? NON.

    Le fait de se tourner vers la Qiblah (la Sainte Mosquée à La Mecque) pendant la Salah fait-il des ahmadis des musulmans? NON.

    Manger halal fait-il des ahmadis des musulmans? NON.

    La lecture du Coran fait-elle des ahmadis des musulmans? NON.

    La construction de mosquées fait-elle des ahmadis des musulmans? NON.

    Le fait d'appeler leurs enfants par des noms musulmans fait-il des ahmadis des musulmans? NON.

    L’observance des prières de Tahajjoudet de Tarawih fait-elle des ahmadis des musulmans? NON.

    Donner la Sadaqah (l’aumône) fait-il des ahmadis des musulmans? NON.

    Est-ce que le sacrifice de bétail fait des ahmadis des musulmans? NON.

    La célébration de l’Aqiqah (sacrifice lors de la naissance d’un enfant) fait-elle des ahmadis des musulmans? NON.

    La célébration des deux Aïds fait-elle des ahmadis des musulmans? NON.

    L'observance de la prière du vendredi fait-elle des ahmadis des musulmans? NON.

    Lancer l’Adhan (l’appel à la prière) fait-il des ahmadis des musulmans? NON.

    Croire en Allah, en Ses anges, en Ses livres, en Ses Messagers, au Dernier Jour, au bon et au mauvais destin et à la résurrection après la mort fait-il des ahmadis des musulmans? NON.

    La croyance en Allah et en tous Ses noms et attributs, et l'acceptation de tous Ses commandements et de Sa charia font-elles que les ahmadis deviennent musulmans? NON.

    Voilà ce que vous m’avez dit.

    Or, Allah est notre témoin que TOUTES CES CHOSES font partie intégrante de notre foi et notre religion. Je vous ai demandé: chacun des éléments mentionnés ci-dessus, ou tous ces éléments dans leur ensemble, sont-ils suffisants pour que les ahmadis soient musulmans? Vous avez dit: NON, NON, NON, CE N'EST PAS ASSEZ POUR ÊTRE MUSULMAN !!!

    Alors, ai-je demandé, qu'est-ce qui fera des ahmadis des musulmans?

    Vous m'avez dit ceci:

    S'ils croient que le Khatm al-Noubouwwah (la finalité du prophétat) signifie «aucun prophète, d'aucune sorte, ne peut venir après Muhammad s.a. à l'exception de Jésus a.s., le prophète israélite vieux de 2000 ans», cela permettra aux ahmadis de devenir musulmans!

    Quand je vous ai ensuite demandé: à quelle secte ou groupe de l’islam dois-je adhérer? Vous m'avez dit: les musulmans sont plus ou moins les mêmes, et ils ne sont divisés que pour des raisons politiques et sociales.

    Encore une fois, votre réponse m'a intrigué. Les musulmans sont-ils vraiment plus ou moins les mêmes?

    Cela veut-il dire que les musulmans d'Asie qui prient à toutes sortes de saints dans leurs mausolées sont plus ou moins les mêmes que les musulmans d'Arabie Saoudite qui battent les gens s'ils prient sur la tombe de Muhammad, le Messager d’Allah s.a., parce qu'ils croient que c'est du Chirk (de l’idolâtrie)?

    Les musulmans qui disent que leur Salah quotidienne est nécessaire seraient-ils plus ou moins comme les musulmans qui méditent au son de la musique et qui pensent qu'ils ne nécessitent plus la Salah?

    Les musulmans qui croient que le Prophète Muhammad s.a. est mort et ne peut pas les entendre sont-ils plus ou moins les mêmes que les musulmans qui croient que le Prophète s.a. est omniprésent et qu’il peut tout voir?

    S'agit-il là de simples différences sociales ou politiques? J’avoue que cela me laisse dans la confusion.

    Par ailleurs, vous m'avez dit que, selon le jugement des érudits sunnites, des chiites et des soufis du Pakistan, LES 72 SECTES AUXQUELLES ILS APPARTIENNENT ONT LE DROIT DE SE REVENDIQUER DE L’ISLAM.

    Mais vous avez dit que moi, je n'ai pas ce droit.

    Je vous ai donc demandé une fois de plus : que dois-je faire pour être accepté en tant que musulman?

    Et vous avez alors réitéré ce que vous aviez dit auparavant: Croyez qu'il n'y a aucun prophète, d'aucune sorte, après Muhammad s.a. à l'exception de l'Israélite Jésus (psl) qui a été physiquement élevé au ciel et qui reviendra. Si vous croyez cela, cela suffira de vous rendre musulman aux yeux de l’Oummah (la nation entière de l’islam) !

    Sur ce, je vous ai demandé: Même si je prie aux saints dans leurs mausolées? Vous avez dit: OUI, cela n'invalidera pas votre statut de musulman.

    Même si je crois en la possession par les djinns? Vous avez répondu: Oui, cela ne nuira pas à votre affirmation d'être musulman.

    Même si je fais un « mariage » Mout’a (mariage temporaire) pour la durée d’une heure ? Vous avez dit: ce n’est qu’un point mineur. Cela n'annulera pas votre droit de vous appeler musulman.

    Même si je fais le dhikr (évocation de Dieu) au lieu de Salah, sur un air de musique et avec des gens qui dansent comme des fous? Vous avez dit: OUI, pas de problème, vous pouvez faire tout cela ; et nous, des autres sectes de l’islam, dirons TOUJOURS que vous avez le droit de vous appeler musulman…

     

    Mais tout cela me laisse désorienté, mon ami. Comparons ce que vous avez dit à la définition simple du musulman selon le Saint Prophète Muhammad s.a.. Je me demande si vous le suivez vraiment. Il ne me semble pas que vous préfériez ce qu'il a dit à ce que vos « ‘oulama » (érudits) vous ont enseigné, car vous et vos dirigeants ne présentez jamais les définitions émises par le Prophète s.a. quand on vous demande de définir ce qui est suffisant pour rendre une personne musulmane.

    Le Prophète s.a. a dit:

    اكْتُبُوا لِي مَنْ تَلَفَّظَ بِالإِسْلاَمِ مِنَ النَّاسِ

    « Écrivez pour moi [les noms de] tous ceux qui se disent musulmans parmi les gens. » (Sahih al-Boukhari, Kitab al-Jihad w’al-Sayr, hadith 3060)

    مَنْ صَلَّى صَلاَتَنَا، وَاسْتَقْبَلَ قِبْلَتَنَا، وَأَكَلَ ذَبِيحَتَنَا، فَذَلِكَ الْمُسْلِمُ الَّذِي لَهُ ذِمَّةُ اللَّهِ وَذِمَّةُ رَسُولِهِ، فَلاَ تُخْفِرُوا اللَّهَ فِي ذِمَّتِهِ

    « Quiconque prie notre Salah, fait face à notre Qiblah et mange ce que nous abattons est un musulman sous la protection d'Allah et de Son Messager. Ne trahissez donc pas Allah dans Sa protection. »

    (Sahih al-Boukhari, Kitab al-Salah, hadith 391)

    Or, vous savez bien, mon ami, que nous, les ahmadis, remplissons toutes les exigences de ces définitions données par le Prophète s.a.

    Mon ami, je vous mets au défi d'apporter une définition du musulman, tirée du Coran ou de la Sounnah (pratique du Prophète s.a.), où il est clairement indiqué que le facteur déterminant est de croire que Jésus est physiquement vivant et qu'il va redescendre sur terre, et qu’à défaut d’y croire l'on perdra le droit de se dire musulman.

    Pourquoi le Saint Prophète Muhammad s.a. n'avait-il pas précisé que cette croyance de vos érudits est la caractéristique déterminante du musulman? Était-il – à Dieu ne plaise – moins éclairé que les savants de l'islam?

    Pour ajouter à ma confusion, vous m'avez également dit: Dès lors que vous croyez que le Khatm al-Noubouwwah signifie qu'après Muhammad al-Moustafa s.a., le prophétat (même celui qui n’apporte pas de nouvelle charia) ne peut plus exister mais qu’un prophète vieux de 2000 ans peut, quant à lui, venir, alors

     

    …si vous pensez que le Coran contient 5, 10, 50 ou 500 versets abrogés, vous serez quand même considéré musulman

    …ou si vous pensez que c’est une vertu que d’insulter les trois premiers Califes et les saintes épouses du Prophète s.a., (qu’Allah soit satisfait d’eux), vous serez quand même considéré musulman

    …ou si vous croyez que l'Imam al-Mahdi est déjà apparu il y a des centaines d'années et qu'il reste en cachette, vous serez quand même considéré musulman

    …ou si vous croyez que le Coran dit la vérité lorsqu’il fait dire à Muhammad s.a. qu'il ne peut pas monter au ciel et en redescendre parce qu'il n'est qu'un homme et un messager, tout en affirmant simultanément que le Prophète s.a. est tout de même allé au ciel physiquement pendant son Mi'raj(ascension) et qu’il est ensuite redescendu sur terre, vous serez quand même considéré musulman

    …ou si vous croyez qu’Ali r.a. partagé le prophétat avec Muhammad s.a., vous serez quand même considéré musulman

    …ou si vous pensez que cela ne vous nuit pas de suivre des imams qui injurient, maudissent et font le Takfir (l’anathème, ou l’acte d’excommunier les musulmans) à tort et à travers, vous serez quand même considéré musulman !

    Je suis donc très confus, mon ami. Vous m'avez dit que nous, les ahmadis, pouvons intégrer N'IMPORTE QUEL GROUPE AU SEIN DE L'ISLAM, aussi étranges soient-ils dans leurs croyances et leurs pratiques, du moment que nous cessons de croire en un prophète qui n'a pas de nouvelle charia après Muhammad s.a.

    Et pour renforcer votre discours, vous avez cité le journal Nawa-i-Waqt (publié au Pakistan) publié le 10 octobre 1974, dans lequel il fut déclaré, concernant la décision unanime d'excommunier la Jama’at Islamique Ahmadiyya de l'islam, que...

    « …l'un des aspects particuliers de cette décision a été que le consensus de l’Oummah a été atteint de manière sensiblement correcte. Tout au long de l'histoire de l'islam, un consensus aussi écrasant et complet n'a jamais été atteint sur un sujet important. Hormis les grands érudits religieux, détenteurs de la Charia, tous les leaders politiques et dirigeants de chaque groupe ont accepté ce consensus. En sus de ceux-ci, tous les nobles soufis, gnostiques d’Allah, et dirigeants du Tassawouf (soufisme) et des pratiques similaires, ont signifié leur accord complet. À l'exception des Qadianis (terme péjoratif pour désigner les ahmadis), les 72 autres sectes qui sont [quant à elles] considérées musulmanes, ont convenu et sont heureuses de la solution de cette affaire. Parmi les dirigeants et piliers de la nation, il ne semble pas y avoir de groupe qui n'ait pas une attitude joyeuse à l'égard de cette décision. La nation se doit d’en tenir compte. »

    … Ce qui signifie que TOUS ont convenu que toutes les sectes en-dehors de l’Ahmadiyya, quelles que soient leurs croyances et pratiques ignobles, ont PARFAITEMENT LE DROIT DE SE CONSIDÉRER MUSULMANES. Mais pour la seule raison que les ahmadis croient que le Messie, dont la venue est prophétisée dans les Hadiths, est né en tant que musulman, les AHMADIS NE PEUVENT PLUS ÊTRE DES MUSULMANS.

     

    En somme, mon ami, vous m’avez dit de dire: AUCUN PROPHÈTE NE PEUT JAMAIS VENIR EXCEPTÉ JÉSUS, L’ISRAÉLITE a.s.

     

    Cette seule croyance me gagnera la tolérance des musulmans d'aujourd'hui à l'égard de toutes les croyances, superstitions, idolâtries et pratiques perverses et donc indicibles que je choisirai d’adopter ; je pourrai à juste titre m'appeler musulman et tous les autres m'appelleront également à juste titre musulman!

    Mon ami, selon moi, c'est ainsi que vous et votre peuple fermez les yeux sur toutes sortes de péchés et de transgressions odieuses dans votre poursuite folle et enragée contre la communauté Ahmadiyya.

    La prophétie a été accomplie: 72 sectes se sont alignées d'un côté et une seule a été expulsée de l'autre.

    Le Prophète s.a. l’avait dit: Des 73, 72 seront dans le FEU et une seule sera sauvée.

    "‏افْتَرَقَتِ الْيَهُودُ عَلَى إِحْدَى وَسَبْعِينَ فِرْقَةً فَوَاحِدَةٌ فِي الْجَنَّةِ وَسَبْعُونَ فِي النَّارِ وَافْتَرَقَتِ النَّصَارَى عَلَى ثِنْتَيْنِ وَسَبْعِينَ فِرْقَةً فَإِحْدَى وَسَبْعُونَ فِي النَّارِ وَوَاحِدَةٌ فِي الْجَنَّةِ وَالَّذِي نَفْسُ مُحَمَّدٍ بِيَدِهِ لَتَفْتَرِقَنَّ أُمَّتِي عَلَى ثَلاَثٍ وَسَبْعِينَ فِرْقَةً فَوَاحِدَةٌ فِي الْجَنَّةِ وَثِنْتَانِ وَسَبْعُونَ فِي النَّارِ ‏"‏ ‏.‏ قِيلَ يَا رَسُولَ اللَّهِ مَنْ هُمْ قَالَ ‏"‏ الْجَمَاعَةُ"‏ 

    « Les Juifs se sont divisés en soixante-et-onze sectes et les Chrétiens se sont divisés en soixante-douze sectes. Ma communauté se divisera en soixante-treize sectes ; toutes iront en Enfer à l’exception d’une seule. » Ils (les compagnons) demandèrent: « Qui sont-ils, ô Messager d’Allâh ? » Il dit : « Ils sont la Jama’at (Communauté). »

    (Sounan Ibn Majah, Bab Iftiraq il-Oumam, hadith 3992)

    Maintenant, montrez-moi quand la Jama’at Islamique Ahmadiyya s’est jointe à 71 autres sectes se disant être de l’islam, contre une secte qui prétend elle aussi être de l’islam. Montrez-moi quand l’Ahmadiyya était une parmi 72.

    Si cela a eu lieu, j’abandonnerai la communauté Ahmadiyya sur-le-champ. Je ne voudrais surtout pas être parmi les 72 vouées au Feu.

    Car moi je crains la prophétie faite par le plus perspicace des Prophètes, Muhammad – paix et bénédictions d’Allah soient sur lui.

    Et vous?

  • Récits des convertis à l'Islam et à l'Ahmadiyya

    Dans son sermon du 24 novembre 2017, Sa Sainteté le Calife a présenté les récits de plusieurs personnes qui ont été guidées à travers des rêves vers l'Islam et l'Ahmadiyyya.

  • Signes en faveur de l'Islam et de l'Ahmadiyya

    Dans son sermon du 26 août 2016, Sa Sainteté le Calife a évoqué des récits de ceux qui ont embrassé l'Ahmadiyya, la renaissance de l'Islam, après avoir été témoins de nombreux signes.