La corruption sévissant partout, affectant la foi et la conduite de tous, Dieu a commissionné Hazrat Mirza Ghulam Ahmad(a.s.) pour le plus grand bien de l’humanité, afin d’assurer la suprématie de l’Islam, la diffusion de la lumière du Saint Prophète Muhammad(s.a.w.) et pour purifier les musulmans.

Dans le présent ouvrage, l’illustre auteur évoque l’atelier divin que Dieu lui a confié à cette fin ainsi que la nécessité de le soutenir. La renaissance de l’Islam, explique-t-il, exige maints sacrifices. C’est à ce prix que les musulmans retrouveront leur gloire d’antan et sortiront des ténèbres.

Quelques passage du livre

Ô Chercheurs de vérité ! Vous qui chérissez sincèrement l’Islam ! Il est évident que nous traversons une époque obscure : la corruption sévit partout, affectant la foi et la conduite des hommes. Un vent violent souffle, semant iniquité et égarement. Ce qu’on appelait jadis la Foi n’est aujourd’hui que paroles rabâchées et les bonnes œuvres du passé sont remplacées par des rites, des pratiques extravagantes ou des actes ostentatoires. La vraie piété et la vertu n’existent plus. La philosophie et la science d’aujourd’hui sont des farouches adversaires de la spiritualité ; leur influence sur leurs adeptes est extrêmement nocive et mène vers les ténèbres ; elles stimulent des pensées vénéneuses, réveillent des pulsions sataniques latentes. Ceux qui s’adonnent à leurs études perdent leurs convictions religieuses ; ils tournent en dérision les principes divins et les actes d’adoration à l’instar de la Salat et du jeûne. L’existence de Dieu et Sa personne leur disent peu ; la majorité d’entre eux a pris la voie de l’apostasie et chaque particule de leur être respire l’athéisme. Se disant de filiation musulmane, ils sont pourtant les ennemis de la religion. Ceux qui intègrent l’université disent adieu à la foi et à leur estime pour la religion, avant même la fin de leurs études.

La renaissance de l’Islam exige une rançon de notre part. Qu’est-elle ? Elle exige que nous mourions dans cette voie. La vie de l’Islam, la vie des musulmans et la manifestation du Dieu Vivant dépendent de cette mort. Ce sacrifice se nomme en d’autres termes « Islam ». Dieu désire raviver à présent cet Islam. Pour entreprendre cette tâche importante, il est primordial qu’un grand atelier, qui sera efficace sous tous ses aspects, soit établi de Ses mains. Ainsi, le Dieu Sage et Puissant a accompli cette œuvre en suscitant cet humble serviteur pour reformer l’humanité. Afin de guider le monde vers la vérité, la droiture et favoriser la diffusion de l’Islam, Il a divisé cet atelier en divers départements. Parmi toutes ces branches, l’une comprend l’écriture et la publication d’ouvrages. Cette tâche m’a été assignée. À cet égard je suis récipiendaire d’un savoir et d’une science inaccessibles à l’homme ordinaire sans le soutien de Dieu. La tutelle du Saint-Esprit, et non l’effort humain, a résolu ces mystères.