Tournée historique aux Etats-Unis et au Canada - sermon du 31-05-2013

Imprimer

Au début de son sermon du 31 mai 2013 Sa Sainteté le Calife a cité le verset suivant : « Et quant à la munificence de ton Seigneur, proclame-la [aux autres]. »

Les faveurs divines peuvent être d’ordre matériel, spirituel ou ayant trait à la foi. L’humanité dans son ensemble profite des largesses matérielles qu’octroie Dieu. Les croyants, quant à eux, considèrent leur Seigneur comme L’unique source de toute grâce : ils expriment leur reconnaissance envers Lui et informent le monde à ce propos.

Il incombe à un ahmadi d’évoquer les faveurs divines qu’il a reçues : mettre en pratique les injonctions de Dieu est une manière de le faire. Il doit aussi prêcher le message de Dieu aux autres et leur inviter à venir profiter Sa lumière.

Dieu multiplie Ses faveurs suite à nos efforts insignifiants. Et Il fait de nous les moyens pour transmettre Son message aux autres. Sa munificence dépasse de loin nos attentes. Et c’est là une autre expression de l’amour qu’Il éprouve à notre égard. Tout cela doit nous pousser à être davantage reconnaissant envers Lui. Il a envoyé le Messie Promis (a.s) afin de présenter à l’humanité le message du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Et Dieu a soutenu le Messie Promis (a.s) dans l’accomplissement de cette tâche et a manifesté des signes évidents en sa faveur.

hadrat-
khalifatul-massih-al-khamis
Hadrat Mirza Masroor Ahmad
Cinquième Calife
de la Jama'at Ahmadiyya

Allah lui avait révélé qu’il ne pourrait dénombrer ces grâces et lui avait aussi demandé d’en faire la proclamation. Le Messie Promis (a.s) affirme à cet effet : « J’ai reçu l’ordre suivant de la part de Dieu : « Et proclame la munificence de Ton Seigneur ! » Suite à cette injonction cet humble serviteur ne voit rien de mal à faire connaître ces faveurs. Dieu de par Sa grâce et Sa miséricorde m’a accordé de grandes faveurs ; Il ne m’a pas envoyé les mains vides et sans aucun signe. Au contraire Il a manifesté une multitude de signes en ma faveur, des signes qui ne cessent d’apparaître. Et d’autres se manifesteront à l’avenir et cela ne cessera pas tant que Dieu n’aura pas présenté toutes Ses preuves irréfutables. (Tafseerul Qur’an, Vol. 6, p. 649)

Le Messie Promis (a.s) a également écrit : « L’humilité et la douceur sont des conditions essentielles de l’Abudiyyat (la dévotion due à Dieu), cependant, en raison de l’injonction d’Allah « Et proclame la munificence de ton Seigneur », il est aussi nécessaire de mentionner les bontés de Dieu.» (Tafseerul Qur’an, Vol. 6, p. 649)

Ainsi il est important d’évoquer la munificence de Dieu mais tout en faisant preuve d’humilité. Je viens d’effectuer une tournée sur la Côte-ouest des États-Unis et du Canada. J’ai rencontré des non musulmans auxquels j’ai eu l’occasion de présenter l’Islam dans son état originel. Par la grâce de Dieu ce message a été diffusé à une grande échelle, dépassant de loin les attentes des responsables des djama’at concernées. C’est là une faveur de plus que Dieu nous a accordée ; ceci n’est point le résultat de nos efforts. Et cela doit nous pousser à être davantage reconnaissant envers Dieu.

Au Etats-Unis j’ai visité pour la première fois Los Angeles, qui se trouve dans une région à forte population d’hispanophones. Une réception a été organisée le 11 mai 2013 et des dignitaires appartenant à différents milieux étaient présents. Le nombre total d’invités était de 251. Parmi eux figuraient 5 membres du Congrès américain, 14 représentants des médias de grands renoms, 27 élus locaux et de l’état, 37 professeurs, 13 diplomates, 26 représentants d’ONG, 29 dirigeants interreligieux, 20 membres des forces de l’ordre, 2 personnes appartenant à différents groupes de réflexion, 6 membres des forces armées et 36 professionnels. Voici quelques points de vue des invités.

Barbara Goldberg, fondatrice et directrice de Wells Bring Hope, a déclaré: « Je tiens à exprimer ma profonde gratitude pour cette réception en honneur à Sa Sainteté le Calife. J’ai été émerveillée par votre communauté qui existait parmi nous, mais à propos duquel nous ne connaissions pas grand-chose ».

Pete Aguilar, maire de Redlands a dit : « J’ai eu l’occasion d’assister à cette réception qui avait pour but d’établir des relations de paix et d’œuvrer en faveur de la tolérance dans le monde. Je loue le Calife pour son point de vue quant à la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Il est primordial de protéger ceux qui sont persécutés pour leurs croyances religieuses et de jeter les bases pour une paix mondiale. Et l’on pourra établir cette paix mondiale ainsi que la tolérance par l’entremise des vrais enseignements de l’Islam. Grâce à ses préceptes nous pourront offrir l’occasion à nos jeunes de bâtir un avenir meilleur. »

Auparavant l’Islam avait mauvaise presse aux États-Unis mais maintenant on est en train de louer ses préceptes. Le shérif de Los Angeles, qui jouit d’une grande renommée dans cette région a affirmé : « Au cours de sa tournée à Los Angeles le Calife a présenté un message d’amour, de paix et de justice à 500 personnes appartenant à toutes les religions. Parmi eux se trouvaient des membres du congrès, des élus de la ville, des services de sécurité, de hauts fonctionnaires ainsi que des professeurs. Mirza Masroor Ahmad a souligné l’importance de la devise « amour pour tous et haine pour personne » à la lumière des véritables enseignements du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Et la djama’at Ahmadiya a organisé cette réception en son honneur. Établir la paix mondiale est une responsabilité qui incombe à nous tous. »

M. Grey Davis, précédent gouverneur de la Californie a commenté : « Ce message est un message d’amour et de respect mutuel […] Nous avons été créés afin que nous puissions éprouver de l’amour pour Dieu ainsi que pour Sa création. Nous adorons tous le même Dieu… »

Eric Garcetti, le nouveau maire de Los Angeles avait ceci à dire sur le discours prononcé par le Calife : « Il nous a présenté une leçon d’amour et de respect et il nous a fait comprendre comment unir l’humanité. Son message de paix a été apprécié par tous. »

Dana Rohrabacher, membre du congrès américain a déclaré : « Nos cœurs ont accepté votre message. C’était la première fois que j’ai rencontré le Calife, et je suis impressionné par son approche très académique, réfléchie et logique aux thèmes qu’il a abordés ainsi que son analyse du monde. Son message peut être accepté par les gens de différentes confessions. »

Rachel Moran, doyenne de l’Université de la Californie a observé : « C’est un honneur et un privilège de faire partie d’un tel événement qui favorise la paix et la tolérance. Nous avons appris aujourd’hui une leçon importante d’éthique, à savoir que chacun d’entre nous à la responsabilité de favoriser l’harmonie et construire des ponts dans notre vie quotidienne et quand l’opportunité se présente à nous. Sa Sainteté représente un pan de la spiritualité et de l’idéalisme qui nous offre un message important dans un monde en proie à des conflits. Il nous rappelle que la paix est une obligation collective et son mode de pensée et sa philosophie a une approche très œcuménique […], il nous a fait comprendre qu’indépendamment de la religion, nous sommes tous les objets d’amour et nous avons tous l’obligation d’aimer les autres ».

L’honorable Mohamed Samir, Consul général d’Egypte a observé : « J’ai écouté de nombreux discours. Mais c’est la première fois que j’ai entendu des propos pareils sur la paix mondiale. Ce message m’a pénétré au cœur. J’ai été très inspiré par les propos du Calife aujourd’hui. Et je suis certain que c’est là l’opinion de tous les membres de l’assistance. C’est un message que l’on doit transmettre à des centaines de milliers de personnes. Et je le ferai moi-même en personne. »

Aziza Hasan, directrice de la Muslim Public Affairs Council a déclaré: « Félicitations pour l’événement mémorable de samedi dernier. Je suis partie fraîche et dynamisée à la fois […]. Sa Sainteté était éloquent et très pertinent. J’ai vraiment apprécié le fait qu’il a abordé les accusations de violence soulevées contre le Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Beaucoup de gens essaient d’éviter ou tourne autour de cette question. Il s’est attaqué à ces critiques directement face et à un auditoire distingué... »

Un autre invité a ajouté : « Je n’ai jamais entendu pareil discours dans lequel l’orateur présente ainsi les moyens pour établir la paix. C’est un message qui a pénétré nos cœurs. »

John McMahon, du département du shérif du comté de San Berardino a noté : « Le message est tombé à point nommé ; c’est en l’adoptant que nous pourrons établir la paix dans le monde. »

Un avocat qui était présent a signalé : « L’évènement fut un succès. Les enseignements de l’Islam sur la guerre m’ont impressionné. Seuls les ahmadis pourront dialoguer avec les non-musulmans sur ces questions difficiles. »

Dr Frank Leivo, un éminent médecin a déclaré : « Sa Sainteté représente une confession que je ne connaissais point ; j’ai réfléchi sur chacune des ses paroles. Tout propos émanant de ses lèvres était la vérité. Son objectif pour établir la paix mondiale et ses avertissements sur l’imminence d’une guerre nucléaire sont des paroles que nos dirigeants ont besoin d’entendre et de tenir en compte. »

Le révérend Jan Chase a déclaré : « Ce discours mérite toutes les éloges. J’ai particulièrement aimé le fait qu’il a abordé la question du terrorisme directement et le fait qu’il a présenté les véritables enseignements de l’Islam. »

Le Dr. Fred a dit : « Je savais très peu de cette aspect de la religion qu’il nous a présenté. Sa représentation de la religion est en accord à ma pensée. Le message « amour pour tous et haine pour personne » est un message très fort. Le fait de dire que votre Dieu est aussi le mien est un message qui va garantir la paix. Ses efforts pour établir la paix mondiale et ses avertissements sur l’imminence d’une guerre nucléaire sont des propos que nos dirigeants ont besoin d’entendre et de tenir en compte. »

Le maire d’une autre ville a déclaré : « J’avais peu d’expérience concernant la communauté Ahmadiyya. Je loue votre message quant à la séparation de l’église et de l’état. Nous avons beaucoup de droits dans ce pays mais nous devons aussi nous souvenir du fait que dans le monde de nombreuses personnes sont victimes de persécutions en raison de leurs croyances. J’ai passé toute ma vie à étudier. Et ce discours m’a présenté de nouveaux aspects sur ces préceptes véritables de l’Islam qui œuvrent en faveur de la paix et de la tolérance. Je suis tout à fait d’accord avec vous que l’on ne pourra pas établir la paix tant que l’on ne rejette pas toute forme de contrainte et de répression. Je vous remercie et j’espère pouvoir vivre selon les principes que vous avez énoncés afin de faire de ce monde un lieu plus sûr. »

Dana Rohrabacher, membre du congrès républicain, a été très critique à l’égard de l’Islam dans le passé. Suite aux attentats lors du marathon de Boston il avait déclaré que l’Islam incite ses adeptes à tuer des enfants et qu’il est un danger pour le monde. Après avoir assisté à la réception de Los Angeles il avait ceci à dire : « … le discours d’aujourd’hui est l’appel de nos cœurs. C’était la première fois que j’ai rencontré le Calife, et je suis impressionné par son approche très académique, réfléchie et logique sur les thèmes qu’il a abordés ainsi que sur son analyse du monde… »

Plus tard, il a envoyé une lettre à notre responsable des relations publiques aux Etats-Unis lui disant : « Sa Sainteté doit être satisfait de son accomplissement car lors sa visite en Californie il a semé des graines de la bonté et de l’affection dans les cœurs. Et il va en faire la récolte pour de nombreuses années. »

J’ai a été interviewé par une journaliste du Los Angeles Times qui a soulevé les questions de l’image de l’Islam dans le monde, la situation au Moyen-Orient ainsi que les objectifs de la djama’at Ahmadiyya.

Grâce à la couverture de cette tournée dans les journaux LA Times, Wall Street Journal, Chicago Tribune et d’autres organes de la presse écrite, le message a atteint 5,5 millions de personnes. Cela n’aurait jamais pu se réaliser grâce à nos seuls efforts. En effet, ceci n’est qu’un bref aperçu de la Toute-puissance de Dieu. Il incombe maintenant à toutes ces djama’at de récolter ces fruits et d’œuvrer davantage en ce sens.
Le prochain arrêt fut à Vancouver où grâce à l’ouverture de la mosquée Baitur Rahman la communauté a reçu une bonne couverture médiatique. Dans l’ensemble, au Canada, le message a atteint 8,5 millions à travers les interviews et l’ouverture de la mosquée.

Aux Etats-Unis et comme au Canada les secrétaires des relations publiques sont jeunes et leurs équipes ont bien travaillé par la grâce de Dieu. Ils ont ouvert de nouvelles voies et les départements du Tabligh et de la Tarbiyyat doivent en profiter. Que Dieu les récompense tous et qu’ils grandissent dans leur humilité. Le Messie Promis (paix soit sur lui) avait souligné l’importance de cette qualité. Que Dieu accorde l’occasion à chacun de l’adopter.


(Le site www.islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication de ce résumé)

Pages similaires