Imprimer

Patience et persévérance

- par Hadrat Mirza Masroor Ahmad -

Le sermon du vendredi 12 novembre 2010 de Hadrat Mirza Masroor Ahmad avait pour thème la patience et la persévérance. A cet effet le Calife cita le verset suivant :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آَمَنُوا اسْتَعِينُوا بِالصَّبْرِ وَالصَّلَاةِ إِنَّ اللَّهَ مَعَ الصَّابِرِينَ

« Ô vous qui croyez, cherchez le secours avec patience et avec la Prière ; assurément, Allāh est avec ceux qui persévèrent patiemment. » (Le Saint Coran, chapitre 2, verset 153)

Les membres des communautés établies par Dieu s’évertuent constamment à atteindre les objectifs qui leur ont été fixés. Pour ce faire, ils font tout le temps preuve de patience et se tournent vers Dieu en prière. Tous les prophètes de toutes les religions antérieures à l’Islam ont présenté les mêmes principes. Par le truchement du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) Dieu a fait comprendre aux musulmans que leur succès dépendra de la prière et de leur niveau de patience.



Téléchargez la version mp3 du sermon
sermo...2010.mp3 18102 kb .mp3

À la lumière des autres versets du Saint Coran traitant du même sujet l’on comprend que le terme Sabr signifie endurer toute souffrance pour la cause de Dieu sans se plaindre. L’histoire de tous les prophètes et de leurs suivants témoigne qu’ils ont fait face à de nombreuses difficultés. D’entre tous les hommes, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) était le plus aimé par Dieu ; néanmoins ni lui ni ses compagnons n’ont été épargnés par leurs ennemis. Ils ont été persécutés, on leur a imposé la guerre, ils ont subi maintes avanies mais loin de s’en plaindre ils ont eu recours aux armes de la patience et de la prière.

Lorsque la période de persécutions perdure il est tout à fait naturel de se demander quand Dieu mettra fin à toutes ces souffrances et quand va-t-Il attraper les persécuteurs. Il incombe toutefois aux croyants véritables de faire preuve de patience et de se tourner constamment vers Dieu. Ils doivent endurer toutes ces souffrances pour Sa cause et maintenir un lien indéfectible avec leur Créateur.

Le terme Sabr (patience, persévérance) signifie user de toutes ses capacités pour mettre en pratique les préceptes de Dieu, et éviter tous les péchés quelque soit la situation. Le dénuement dans lequel il se trouve ou les convoitises ne doivent pas détourner le croyant véritable de Dieu.

D’aucuns essayent de détourner les ahmadis de leur foi en leur disant que le Calife ou la Jama’at sont en train de les berner en leur promettant que cette période de persécutions arrivera certainement à terme. Ils disent aussi que cela dure depuis plus de 100 ans et qu’aucun prophète ou leur communauté n’ont été persécutés pour une si longue période. En portant le manteau de la sympathie ces ennemis de l’Ahmadiyya tentent vilement de blesser les sentiments des ahmadis en croyant qu’ils se laisseront influencer. S’ils avaient la moindre notion de l’histoire et s’ils avaient lu le Saint Coran avec attention ils auraient trouvé de nombreux exemples. Les suivants de Jésus-Christ (a.s) ont été persécutés pendant plus de 300 ans et certains ont dû trouver refuge dans des grottes.

Même s’ils arrivent à leurrer quelques personnes ici et là la majorité des croyants sont fermes dans leur foi et aucune convoitise ni aucune souffrance ne pourront les en écarter. Ils n’ont pas de doléances à émettre à l’encontre de Dieu ou de Son Prophète (s.a.w).

Lorsque la persécution contre les musulmans était à son comble à la Mecque les compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) lui ont indiqué leur souci à ce sujet. Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) leur a cité l’exemple des personnes qui ont été affreusement persécutées en raison de leur appartenance religieuse mais qui n’ont pas pour autant abandonner leur foi. Certains ont été dépecés et on a mis à nu leur chair et leurs os. Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) leur a aussi dit que s’ils imploraient l’aide de Dieu et faisaient preuve de patience ils seront vite libérés de tous ces tourments.

Un compagnon du Messie Promis (a.s) s’est un jour plaint à celui-ci en disant qu’il y avait dans son village un mollah qui le persécutait. Il demanda au Messie Promis (a.s) de prier pour que cette personne soit mutée ailleurs. Le Messie Promis (a.s) de répondre que puisque qu’il s’est joint à sa communauté il va devoir respecter tous ces préceptes. Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) avait souffert 13 ans à la Mecque ; mais lui et ses compagnons se sont résignés à leur sort et ont fait preuve de persévérance. En fin de compte tous leurs ennemis ont été complètement anéantis.

La plus grande msoquée d'Europe occidentale - Baitul Futuh

Le Messie Promis (a.s) a aussi fait la prophétie qu’un jour toutes ces personnes malveillantes vont disparaître et que sa communauté va se répandre dans le monde. Les ahmadis sont persécutés parce qu’ils sont peu en nombre ; mais lorsqu’ils seront en majorité leurs détracteurs seront contraints de fermer leurs bouches. Si Dieu l’avait voulu Il n’aurait pas donné naissance à ces persécuteurs ; Il désire tout simplement enseigner la patience aux croyants par leur entremise. Nombre de personnes qui écrivaient des lettres pleines d’insultes au Messie Promis (a.s) se sont repenties par la suite et lui ont prêté allégeance. La patience est une forme d’adoration ; et Dieu déclare que ceux qui adopteront cette voie recevront des récompenses illimitées. En passant par ces tourments le croyant grandi dans sa foi et il n’y a pas de qualité plus sublime que la patience et la persévérance.

Ces paroles du Messie Promis (a.s) témoignent de la certitude qu’il avait quant à la justesse de sa mission et du succès qui lui était réservé. Aujourd’hui nous sommes témoins de l’accomplissement de ses prophéties quant à l’expansion de sa communauté dans le monde.

Les ennemis de la communauté Ahmadiyya ont essayé d’entraver son progrès dans le monde en général et au Pakistan en particulier. De nombreux étudiants et étudiantes ahmadis ont été expulsé de plusieurs institutions ; néanmoins ces derniers ont pu poursuivre leurs études dans d’autres pays et ils ont par la même occasion présenter aux autres le message de l’Ahmadiyya. On a aussi essayé de nuire aux affaires des businessmen ahmadis au Pakistan, mais loin d’en être affecté leurs affaires ont pris de l’ampleur ailleurs dans le monde. Selon le décret de Dieu cette communauté va se répandre sur tous les continents. Le nombre de conversions à l’extérieur du Pakistan est en train d’augmenter ; il y a même des prêtres ou des mollahs qui étaient auparavant hostiles mais qui sont maintenant sur le point d’embrasser l’Ahmadiyya.

L’humilité est une autre qualité de ceux qui sont patients et persévérants :

اسْتَعِينُوا بِالصَّبْرِ وَالصَّلَاةِ وَإِنَّهَا لَكَبِيرَةٌ إِلَّا عَلَى الْخَاشِعِينَ

« Et cherchez l’aide avec patience et dans la Prière. En vérité, cela est difficile sauf pour ceux qui sont humbles en esprit » (Le Saint Coran, chapitre 2, verset 45). L’orgueilleux ne pourra jamais faire preuve de patience ni ne pourra-t-il se tourner vers Dieu pour implorer Son soutien. Allah avait révélé au Messie Promis (a.s) que sa modestie et son humilité Lui plaisait. Evoquant les qualités de ceux qui sont humbles de cœur Dieu déclare :

الَّذِينَ يَظُنُّونَ أَنَّهُمْ مُلَاقُو رَبِّهِمْ وَأَنَّهُمْ إِلَيْهِ رَاجِعُونَ

« …qui savent, sans aucun doute, qu’un jour ils rencontreront leur Seigneur et c’est vers Lui qu’ils reviendront. » (Le Saint Coran chapitre 2, verset 47).

À la fin de son sermon Sa Sainteté le Calife a mentionné le décès de M. Sheikh Mahmood Ahmad fils de M. Nazeer Ahmad Sahib qui est tombé en martyr le 8 novembre 2010 à Mardan au Pakistan. Il était à moto avec son fils lorsqu’on leur a tiré dessus par derrière ; il a été touché de trois balles et il est décédé sur le coup. Son fils de 18 ans a été touché d’une balle, mais il a survécu à ses blessures par la grâce de Dieu. Deux mois auparavant le neveu du martyr a été tué lors de l’attentat contre la mosquée de Mardan. Leurs affaires dans la région marchent très bien c’est pour cette raison qu’ils étaient dans la ligne de mire des ennemis de l’Ahmadiyya. 20 procès leur ont été intentés en raison de leur appartenance à la communauté Ahmadiyya.

Sa Sainteté a aussi évoqué le décès de M. Chaudhry Muhammad Siddique un ancien serviteur de la communauté. Il avait occupé plusieurs postes de responsabilité dans l’administration de la Jama’at au Pakistan.

Sa Sainteté a aussi mentionné le décès de M. Masood Ahmad Khursheed Sannauri, qui a aussi servi la jama’at au Pakistan et aux Etats-Unis.


(Le site islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication de ce résumé)