Imprimer

La diffusion du message de Dieu

- par Hadrat Mirza Masroor Ahmad -

Au tout début de son sermon du vendredi 15 octobre 2010, Sa Sainteté le Calife a cité les versets 2 à 12 du chapitre 77 du Saint Coran, des versets qui évoquent la transmission du message de l’Islam par les compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) ainsi que des prophéties concernant la renaissance de la foi.

وَالْمُرْسَلَاتِ عُرْفًا - فَالْعَاصِفَاتِ عَصْفًا - وَالنَّاشِرَاتِ نَشْرًا - فَالْفَارِقَاتِ فَرْقًا - فَالْمُلْقِيَاتِ ذِكْرًا - عُذْرًا أَوْ نُذْرًا - إِنَّمَا تُوعَدُونَ لَوَاقِعٌ - فَإِذَا النُّجُومُ طُمِسَتْ - وَإِذَا السَّمَاءُ فُرِجَتْ - وَإِذَا الْجِبَالُ نُسِفَتْ - وَإِذَا الرُّسُلُ أُقِّتَتْ

« Par ceux-là qui sont envoyés avec douceur, qui, ensuite, accélèrent et soufflent fort ; et par ceux qui diffusent, d’une bonne diffusion ; puis, ils font des distinctions claires. Puis ils transmettent le Rappel ; se déchargeant ainsi de toute responsabilité, ou pour avertir. En vérité, ce qui vous est promis doit s’accomplir. Alors, quand les étoiles seront dépourvues de leur lumière ; et quand toutes sortes de trous se feront dans le ciel ; et quand les montagnes seront arrachées ; et quand les Messagers seront suscités à l’heure désignée. » (Le Saint Coran, chapitre 77, versets 2 à 12)

Les compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) se sont évertués à transmettre le message de l’Islam à leurs contemporains. Les versets ci-dessus évoquent aussi la renaissance de l’Islam qui se fera par le truchement du Messie Promis et Imam Al-Mahdi qui viendra lorsque la Taqwa aurait disparu parmi les musulmans. Nombre de ces prophéties se sont réalisées et alors que d’autres sont en cours de réalisation. Ce sont les paroles du Maître des Cieux et de la Terre, Celui qui détient le pouvoir d’accomplir ce qu’Il désire. Il incombe aux ahmadis de se joindre à cette révolution et d’en faire parti et de profiter ainsi des faveurs destinées à la communauté du Messie Promis (a.s).



Téléchargez la version mp3 du sermon
sermo...2010.mp3 20701 kb .mp3

« Par ceux-là qui sont envoyés avec douceur », suggère les progrès qui seront accomplis par la communauté à l’avenir. Lorsque Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s) s’est proclamé être le Messie Promis et Imam Al-Mahdi, il a dû faire face à une opposition des plus virulentes. Néanmoins, nombres de gens ont accepté son message, grâce à l’effet des anges sur leur cœur et de la prédication des premiers ahmadis.

La diffusion du message du prophète se fait graduellement au début ; et les moyens à sa disposition sont tout à fait insignifiants. Par la suite, Dieu génère les moyens nécessaires pour une plus grande diffusion du message. Le nombre de signes en faveur du prophète augmente graduellement. Ainsi, Dieu a fait voir des rêves et des visions à de nombreuses personnes au cours de la vie du Messie Promis (a.s) afin qu’elles soient témoins de la véracité de ce dernier.

La peste était un des signes en sa faveur. Limitée à certaines régions de l’Inde, cette épidémie a pris une ampleur considérable, affectant une bonne partie de l’Inde et causant de nombreux décès. Ayant montré certains signes au cours de la vie du Messie Promis (a.s) Dieu a aussi décrété d’en manifester d’autres après sa mort.

Toutes les promesses de Dieu se réalisent certainement même si la mort d’un prophète peut paraître prématurée. Au sujet du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) il est dit dans le Saint Coran :

فَإِمَّا نَذْهَبَنَّ بِكَ فَإِنَّا مِنْهُمْ مُنْتَقِمُونَ

« Et si Nous t’enlevons, alors Nous tirerons assurément vengeance d’eux, » (Le Saint Coran, chapitre 43, verset 42). Si l’ennemi d’un prophète ne cesse de commettre ses méfaits et s’il ne se repent pas, il connaîtra certainement une fin ignoble.

L’on peut citer en exemple la prophétie du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) quant à la conquête de la Perse. Alors qu’il quittait la Mecque poursuivis par ses ennemis, il informa Suraqa que celui-ci portera un jour les bracelets de Chosroes, le roi de la Perse. Cette prophétie s’est réalisée des années plus tard au cours du califat de Hadrat ‘Umar. La victoire promise au prophète se manifeste à une petite échelle au tout début avant de prendre de l’ampleur.

baitul-futuh-inside-dome

La puissance de Dieu n’est pas limitée, s’Il le désir Il peut accomplir toutes les promesses faites au prophète et lui accorder le triomphe suprême au cours de sa vie. Mais Dieu désire aussi que les générations futures puissent profiter de cette victoire afin de témoigner des faveurs divines.

Dans les versets cités plus haut il est dit : « et par ceux qui diffusent, d’une bonne diffusion ; ». Ceci est une indication quant à l’existence des nouvelles technologies à la disposition de tout le monde aujourd’hui. Les ahmadis doivent utiliser ces nouvelles technologies à bon escient aidant ainsi l’Imam de l’époque à parachever sa mission.

La diffusion de l’écrit a trait à l’avènement du Messie Promis (a.s) ; le Saint Coran affirme :

وَإِذَا الصُّحُفُ نُشِرَتْ

« Et quand les livres seront largement répandues » (Le Saint Coran chapitre 81, verset 11)

Le Messie Promis (a.s) a laissé un trésor spirituel inépuisable dans la forme de ses ouvrages. Ses compagnons ont joué un rôle important dans la transmission de ses livres qui ont conquis les cœurs de nombreuses personnes. Cette action de leur part leur a fait mériter l’amour de Dieu. Dieu a mis des moyens encore plus rapides à la disposition des ahmadis d’aujourd’hui pour la transmission des ouvrages de la communauté. L’Internet et les nouveaux moyens de communications étaient inconnus il y a quelques dizaines d’années de cela. Par ces moyens, Dieu a facilité la tâche de la communauté dans le domaine de la prédication et pour la défense de l’Islam.

Ceux qui travaillent pour la MTA, au Royaume-Uni ou ailleurs dans le monde, œuvrent pour la diffusion du message de l’Ahmadiyya. Ils sont autant de maillons dans cette chaîne de transmission qui est l’accomplissement de la prophétie : « Je transmettrai ton message jusqu’aux confins de la Terre ». Mais l’on ne doit pas se contenter de se tenir derrière la caméra, ou d’offrir une aide technique ou de préparer des émissions : en tant que serviteurs du Messie Promis et Imam Al-Mahdi les ahmadis doivent connaître leur statut véritable et se prosterner devant Dieu, pour que la tâche soit accomplie de la meilleure façon possible. Pour ce faire ils vont devoir élever la norme de leur ibadah.

Ces conseils ne s’appliquent pas uniquement aux bénévoles et employés de la MTA ou à ceux qui répondent aux attaques contre l’Islam sur l’Internet. Tous les membres de la communauté ont un rôle important à jouer dans ce domaine. Si négligence il y a eu, il est maintenant grand temps de se réveiller et de participer à la transmission du message de Dieu. Ceux qui n’ont pas une grande connaissance de la religion sont autant de rouages de la machine de transmission du message du Messie Promis (a.s).

Les nouvelles technologies sont aussi utilisées à mauvais escient. Il y a aussi d’autres chaînes de télé qui ont la prétention de présenter l’Islam au monde ; mais ayant abandonné le Juge Juste, les explications qu’ils présentent n’ont pas d’autres effets que de défigurer le visage de l’Islam.

Une des qualités de ceux qui transmettent le message a été évoqué en ces termes : « Puis, ils font des distinctions claires. » Le Messie Promis (a.s) est venu faire cette distinction entre le bien et le mal, et grâce à son exégèse ses suivants se distingueront des autres à condition qu’ils fassent leur analyse de conscience et qu’ils pratiquent ce qu’ils prêchent. L’Islam présenté par le Messie Promis (a.s) n’est autre que l’Islam apporté par le Saint Prophète Muhammad (s.a.w), un Islam dont le monde a tant besoin.

La Communauté Ahmadiyya a lancé dans plusieurs pays une campagne de distribution de dépliants dans lesquels sont présentés les préceptes d’amour et de fraternité prônés par le Messie Promis (a.s). Cette campagne a eu un effet positif. Aux Etats-Unis d’aucuns y étaient réticents, mais après un peu d’efforts ils ont constaté que les gens acceptaient ce message avec ravissement, affirmant que c’était la première fois qu’ils voyaient cet « autre » visage de l’Islam. Certains journaux à grand tirage aux Etats-Unis se sont faits l’écho de ces dépliants ; c’est ainsi que des centaines de milliers de personnes ont reçu le message du Messie Promis (a.s).

Le message passe mieux par un contact personnel ; ainsi l’interlocuteur en face aura l’occasion de juger du regard la personne qui est en train de l’inviter vers l’Islam. D’aucuns ont suggéré que l’on devrait aussi utiliser les SMS pour transmettre le message de l’Ahmadiyya. Cette méthode n’aura pas l’effet escompté juge Sa Sainteté ; et il y aura certainement des restrictions légales car l’on ne peut forcer une personne à accepter un message qu’elle ne veut pas écouter.

Au Pakistan et dans d’autres pays musulmans les ahmadis n’ont pas la liberté de prêcher leur foi. Mais cette liberté elle existe dans de nombreux pays du monde ; ainsi après avoir publié des dépliants les ahmadis doivent s’évertuer à atteindre un plus grand nombre de personnes au lieu de dormir sur leurs lauriers.

En tant que prophète le Messie Promis (a.s) a aussi donné de nombreux avertissements que doivent relayer les ahmadis. Cela a été évoqué dans le verset suivant : « Puis ils transmettent le Rappel ; se déchargeant ainsi de toute responsabilité, ou pour avertir. ». C’est sur leur lit de mort, lorsqu’il est trop tard, que les opposants les plus farouches des prophètes comprennent la futilité de leurs actes et leur égarement. Il y en a d’autres qui profitent du répit que Dieu leur a accordé pour se repentir et pour accepter l’envoyé de Dieu.

« En vérité, ce qui vous est promis doit s’accomplir », comporte plusieurs aspects. Premièrement que les détracteurs les plus farouches des prophètes connaîtront une fin ignoble ici sur terre ou dans l’Au-delà. Deuxièmement, que le triomphe appartient aux prophètes et à leurs suivants.

« Alors, quand les étoiles seront dépourvues de leur lumière », implique la disparition des érudits éclairés et l’apparition de soi-disant « guides » qui seront complètement dépourvus de piété. L’accomplissement de cette prophétie est évident : les mollahs égarent les masses et sont dépourvus de toute lumière divine. Vautrant dans l’obscurantisme ils sont complètement pris par le matérialisme et n’ont pas d’autre tâche que d’insulter les ahmadis.

« Et quand toutes sortes de trous se feront dans le ciel », indique certainement la découverte de nouvelles galaxies ou encore l’apparition de trous dans la couche d’ozone, la cause de nombreux changements climatiques.

« Et quand les montagnes seront arrachées », implique l’anéantissement des ennemis du Messie Promis (a.s), ceux qui croient qu’ils sont aussi solides que des montagnes ou qui pensent jouir du soutien de certaines superpuissances. L’histoire de la communauté a démontré que ces « montagnes » disparaissent dans le vent lorsque Dieu en prend la décision.

« Et quand les Messagers seront suscités à l’heure désignée », nous informe de l’avènement du Messie Promis (a.s), celui à propos de qui Dieu a déclaré : « Le champion de Dieu dans le manteau des prophètes ». Dans ses écrits, Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s) a déclaré que Dieu a réuni en sa personne les empreintes de tous les prophètes. L’époque de son avènement a réuni tout ce qu’il y a eu de bon ou de mauvais dans toute l’histoire de l’humanité.


(Le site islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication de ce résumé)