Imprimer

Devoirs des jeunes ahmadis et unicité de Dieu

- par Hadrat Mirza Masroor Ahmad -

Le sermon du vendredi 24 septembre 2010 de Sa Sainteté le Calife avait pour thème l’Ijtema [réunion] de la Khuddam-Ul-Ahmadiyya, les responsabilités de jeunes ahmadis et l’unicité de Dieu. Ces Ijtema [nationales] sont généralement organisées en septembre ou octobre et celle de la Khuddam-Ul-Ahmadiyya du Royaume-Uni était prévue pour le week-end cours.

Depuis les 28 dernières années le Calife a marqué sa présence dans les Ijtema nationales organisées au Royaume-Uni. Il en été de même à Rabwah, au Pakistan, avant l'émigration du quatrième Calife en 1984.



Téléchargez la version mp3 du sermon
sermo...2010.mp3 17020 kb .mp3

L’Ijtema de la Khuddam-Ul-Ahmadiyya du Royaume-Uni ramène à l'esprit l'oppression subie par les ahmadis du Pakistan, victimes d'une loi infâme promulguée par des tyrans. Ces derniers les ont privés de ces moments durant lesquels les ahmadis se réunissent pour se souvenir de Dieu et de son Prophète (s.a.w) et pour essayer de se réformer. Néanmoins une chose est certaine : cette situation ne va pas perdurer, et un jour et cette oppression et les oppresseurs vont disparaître. Qu'Allah accorde patience et persévérance à tout ahmadi.

Au Pakistan le Calife de l’époque prononçait les discours d'ouverture et de clôture au cours de ces grandes réunions des organisations auxiliaires. Ce sermon du Calife s'adresse à ceux qui vont participer dans les Ijtemas qui seront organisés un peu partout dans le monde.

Dans la sourate Al-Kahaf (chapitre 18 du Saint Coran) Dieu fait mention de certains jeunes qui avaient une foi inébranlable en l'unicité de Dieu. Persécutés pendant plus de 300 ans pour avoir accepté le message du Jésus-Christ (a.s), ils se sont réfugiés dans des grottes, comme le témoigne le Saint Coran :

إِذْ أَوَى الْفِتْيَةُ إِلَى الْكَهْفِ فَقَالُوا رَبَّنَا آَتِنَا مِنْ لَدُنْكَ رَحْمَةً وَهَيِّئْ لَنَا مِنْ أَمْرِنَا رَشَدًا

« Lorsque les jeunes gens se réfugièrent dans la Caverne, ils dirent : « Notre Seigneur, accorde-nous de Ta part de la miséricorde, et guide-nous dans notre affaire. »

نَحْنُ نَقُصُّ عَلَيْكَ نَبَأَهُمْ بِالْحَقِّ إِنَّهُمْ فِتْيَةٌ آَمَنُوا بِرَبِّهِمْ وَزِدْنَاهُمْ هُدًى

« Nous allons te raconter leur véritable histoire : c’étaient des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur, et Nous les avons fait progresser sur la bonne voie. »

وَرَبَطْنَا عَلَى قُلُوبِهِمْ إِذْ قَامُوا فَقَالُوا رَبُّنَا رَبُّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ لَنْ نَدْعُوَ مِنْ دُونِهِ إِلَهًا لَقَدْ قُلْنَا إِذًا شَطَطًا

« Et Nous avons fortifié leur cœur lorsqu’ils se mirent debout pour dire : « Notre Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre. Jamais n’invoquerons-nous quelque autre dieu en dehors de Lui ; car si nous le faisions, nous prononcerions ainsi une énormité. »

Malgré une oppression âpre ils n'ont jamais abandonné la voie de l'unicité. Ces premiers chrétiens défendaient la croyance originelle de Jésus-Christ (a.s) notamment l'unicité de Dieu. Quant au christianisme d'aujourd'hui, qui présente la Trinité, il s’est ainsi démarqué des valeurs réelles de Jésus-Christ (a.s).

Suite à leurs sacrifices, Dieu a accordé Ses faveurs à ses premiers chrétiens, Il a fortifié leur coeur et leur a donné le courage pour annoncer à tous les tyrans de leur époque qu'ils ne prendront pas d'autre dieu à part Allah. Ils n'avaient pas pour modèle ce grand prophète qu'est le Saint Prophète Muhammad (s.a.w), que Dieu nous requis de prendre pour référence.

Aujourd'hui les ahmadis du Pakistan, persécutés physiquement et moralement, continuent à sacrifier leurs vies et leurs biens pour cette cause. Les ahmadis des pays arabes sont en train de subir un calvaire similaire. Leur nombre est en train d'augmenter de jour en jour mais en raison des difficultés qui les guettent il leur est conseillé de ne pas se réunir en grand nombre ; ils doivent même se cacher pour prier en congrégation. Certains commencent à se lasser de cette situation et demandent au Calife jusqu'à quand devront-ils pratiquer leur foi dans la clandestinité. Le Calife de leur citer les exemples des « Ashab-Ul-Kahf » et des ahmadis du Pakistan, qui ayant goûté au plaisir de la présence du Calife, sont néanmoins en train de vivre leur foi ouvertement malgré une persécution qui a duré plus de 28 ans.

baitul-futuh-inside-small

Ces sacrifices consentis par ces hommes et ces femmes ne vont pas durer plus de 300 ans et vont certainement ouvrir la voie pour le succès. Ces restrictions et cette persécution ne vont pas arrêter le progrès de la communauté Ahmadiyya. Ailleurs dans le monde celle-ci est en train de progresser. À titre d'exemple, Sa Sainteté le Calife a posé la première pierre de la première mosquée ahmadie en Irlande, un pays à majorité catholique. Lors de la réception organisée à cet effet, Sa Sainteté le Calife a présenté le message de l'Islam aux représentants des différentes instances de la société irlandaise. Cette réception a reçu une bonne couverture médiatique. Ainsi, si dans un coin du monde on essaye de restreindre les actions de la communauté Ahmadiyya, ailleurs Dieu est en train de faciliter son progrès. Certes dans certains pays les ahmadis vivent leur foi dans la clandestinité, mais Dieu annonce aussi la bonne nouvelle : « Certainement Je prévaudrais Moi et mes prophètes ».

La victoire de la Communauté Islamique Ahmadiyya va se faire en débarrassant le monde du polythéisme et en établissant l'unicité de Dieu. Certains ahmadis sont privés de leurs droits, mais d'autres peuvent pratiquer la leur en toute liberté et les portes pour le Tabligh leur sont grandes ouvertes. Il leur incombe d'utiliser cette liberté afin d'atteindre l'objectif ultime de la communauté.

Le véritable croyant ne se contente pas de faire des déclarations verbales ; ses qualités sont ainsi décrites dans les versets suivants :

إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ الَّذِينَ إِذَا ذُكِرَ اللَّهُ وَجِلَتْ قُلُوبُهُمْ وَإِذَا تُلِيَتْ عَلَيْهِمْ آَيَاتُهُ زَادَتْهُمْ إِيمَانًا وَعَلَى رَبِّهِمْ يَتَوَكَّلُونَ - الَّذِينَ يُقِيمُونَ الصَّلَاةَ وَمِمَّا رَزَقْنَاهُمْ يُنْفِقُونَ -أُولَئِكَ هُمُ الْمُؤْمِنُونَ حَقًّا لَهُمْ دَرَجَاتٌ عِنْدَ رَبِّهِمْ وَمَغْفِرَةٌ وَرِزْقٌ كَرِيمٌ

« Seuls sont de vrais croyants ceux dont le cœur tremble lorsque le nom d’Allāh est mentionné ; et lorsque Ses Signes leur sont récités, cela augmente leur foi ; et qui se fient totalement à leur Seigneur. Qui observent la Prière, et dépensent de ces dons et richesses que Nous leur avons accordés. Ceux-là sont les vrais croyants. Ils ont des catégories par rangs auprès de leur Seigneur ainsi que le pardon et une provision honorable. » (Chapitre 8, versets 3 à 5)

Une des qualités importantes du croyant est sa régularité dans la Salat (les cinq prières quotidiennes en Islam). C'est par ce moyen qu'il pourra briser les idoles qui se cachent en son for intérieur et ceux qui le leurrent dans ce monde où règne le matérialisme. Il doit aussi s'évertuer à progresser dans la Taqwa qui est la voie qui mène au plaisir de Dieu :

وَالَّذِينَ اهْتَدَوْا زَادَهُمْ هُدًى وَآَتَاهُمْ تَقْوَاهُمْ

« Mais quant à ceux qui suivent la bonne voie, Il les y fait progresser, et leur accorde leur Taqwa [droiture]. » (Le Saint Coran, chapitre 47, verset 18)

Dieu soutien ceux qui font des efforts pour Sa cause et leur accorde Sa protection. Les menaces de l'ennemi ne les effraient point, au contraire cela les rapproche davantage de Dieu ; leur certitude dans les promesses divines en est renforcé. C'est cette certitude qui a préparé les premiers chrétiens à faire ces sacrifices. Face à ces convictions, l'infidélité envers Dieu est quelque chose que le croyant ne peut même pas imaginer.

Dieu est en train d'exaucer les prières des ahmadis au Pakistan, en raison de leur foi indéfectible et de leur bravoure. Les mosquées ahmadies ayant été la cible des terroristes, les autorités policières au Pakistan les ont classées comme les lieux les plus dangereux au Pakistan. Mais des jeunes et des moins jeunes ahmadis sont de faction dans ces mosquées pour assurer la sécurité. Si l'un d'entre eux n’est pas disponible, deux ou trois se rivaliseront pour le remplacer. En quittant leur demeure ils disent que s’ils y retournent vivants, toutes les louanges reviendront à Dieu ; et que s’ils ne reviennent pas les promesses de Dieu en leur faveur vont certainement s'accomplir. Que Dieu maintienne vivant ces sentiments sublimes et qu'Il leur accorde Sa protection !

Les jeunes ahmadis qui vivent dans d'autres pays ont la liberté d'organiser leurs programmes comme bon leur semble ; ils doivent comprendre leurs responsabilités et ne doivent pas se contenter des trois jours de l’Ijtema pour apporter en eux des changements temporaires. Ces transformations doivent être permanentes et ils doivent progresser dans la Taqwa. Ils doivent aussi se souvenir des sacrifices de leurs frères qui sont en train de maintenir haut le drapeau de l’Ahmadiyya.

Plusieurs fronts s’offrent aux jeunes ahmadis d’aujourd'hui : il y a d'abord une lutte intérieure qui concerne la purification de leur âme ; ils doivent aussi défendre l'Islam et l’Ahmadiyya contre les assauts constants de l’ennemi. Pour ce faire ils ont à leur disposition les nouvelles technologies. De nombreux sites Web sont en train de véhiculer des mensonges à propos de l'Islam et de l’Ahmadiyya, et les jeunes doivent contrer ce courant. S’ils n’ont pas la connaissance nécessaire pour répondre à ces attaques qu’ils prennent l'aide de leurs aînés et de leurs missionnaires. Tout Khadim se doit de participer dans cette entreprise. Les premiers suivants de Jésus-Christ (a.s) ont travaillé sur un territoire restreint, les jeunes ahmadis ont une révolution à apporter dans le monde entier.

Prodiguant des conseils à ses suivants, le Messie Promis et Imam Al-Mahdi déclare :

« Chers membres de ma Jama’at, qu’Allah soit avec vous ! Que le Très Puissant et Gracieux vous prépare pour le voyage vers l’Au-delà, tout comme Il l’a fait en faveur des compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Sachez que le monde ne vaut rien ; maudite est cette vie vécue uniquement pour ce monde éphémère. Malchanceux est celui dont toute la tristesse et le chagrin sont pour ce monde. L’affiliation à ma Jama’at de celui qui animé de ces sentiments est complètement futile ; car il est à l’instar de cette branche sèche qui ne portera pas de fruits.

Ô bienheureux ! Pratiquez avec ardeur ces préceptes qui mon été transmis et dont dépend votre salut. Considérez Dieu comme Unique et Sans Partenaire ; ne Lui associez personne ni sur Terre ni au Ciel. Dieu ne vous interdit pas l'emploi des moyens [matériels] ; mais il est polythéiste celui qui abandonne Dieu pour placer toute sa confiance en ces moyens.

Dieu a annoncé depuis les temps immémoriaux que sans purification du cœur il n’y aura point de salut. Soyez purs de cœur, débarrassez vous de toute inimitié et d’animosité qu’engendre l’égocentrisme. La Nafs Ammara [l’âme qui incite au mal] de l’homme charrie d’innombrables immondices, la plus impure étant l’arrogance. S’il n’y a point d’arrogance, il n’y aura point de mécréant. Soyez humbles de cœur. Ayez de la sympathie pour l’humanité, puisque vous l'exhortez à prendre la voie du paradis. Vos conseils auront-ils d’effet si durant ces quelques jours sur terre vous leur souhaitez du mal ?

Observez les préceptes de Dieu la crainte au cœur, car vous aurez des comptes à rendre à cet effet. Suppliez Dieu au cours de la Salat afin qu’Il vous mène vers Lui et vous purifie le cœur. Car, l’homme est faible et ce n’est que par la force de Dieu qu’il arrivera à se débarrasser du mal. Sans la force divine il ne pourra se défaire d’aucun vice. L’Islam ne signifie pas déclamer la kalimah [profession de foi] par tradition ; l’Islam exige que l’on pose son âme sur le seuil de Dieu et de Lui préférer Lui et Ses préceptes à chaque aspect de ce monde. » (Tadhkiratush-Shahadatain, Ruhani Khazain, vol. 20 page 63)


(Le site islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication de ce résumé)