PDFImprimer

Renaissance spirituelle et devoir de transmission

- par Hadrat Mirza Masroor Ahmad -

Dans son sermon du vendredi 9 avril 2010, prononcé à la mosquée Basharat à Pedro Abad en Espagne, Sa Sainteté le Calife à commenter en détail sur la renaissance de la foi et la prédication.

La tâche première du Messie Promis (a.s) était d'augurer une période de renouveau en l’Islam. L'Espagne fut le théâtre d'un âge d'or de la civilisation islamique, une période qui fut suivi du déclin spirituel des musulmans. Certains d'entre eux ont été convertis par force au christianisme. Et même si d'aucuns avaient embrassé la foi chrétienne sans grande conviction, au fil du temps toute trace de l'Islam a disparu dans ces familles qui étaient jadis musulmanes.

Téléchargez la version mp3 du sermon
sermo...2010.mp3 16670 kb .mp3

En raison de la présence de saints et de mystiques musulmans sur son sol, l'Inde était connue comme la forteresse de l'Islam. Mais même dans ce pays, nombre de musulmans se sont convertis au christianisme à cause de leur dénuement spirituel. Ce fut au cours de cette période noire que Dieu envoya le Messie Promis (a.s) et lui confia la tâche de ranimer les musulmans. Grâce aux connaissances que Dieu lui avait octroyées, il démontra la supériorité de l'Islam sur tout autre religion. Et ceux qui, naguère, rêvaient d'une Inde convertie dans son ensemble au christianisme, ont été contraints à être sur la défensive. Les prêtres chrétiens ont interdit à leurs suivants de discuter avec les Ahmadis, clamant que le Messie Promis (a.s) présentait un Islam nouveau grâce auquel il a rétablit la grandeur du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Cet Islam n'est point nouveau comme nous le savons, c'est en fait l'Islam dans sa pureté originelle.

Le Messie Promis (a.s) nous a confié tout un trésor de connaissances et d'arguments puisés du Saint Coran. Il est du devoir de tout ahmadi que d'en profiter afin d'augurer cette période de renaissance. Évoquant la situation en Espagne, Sa Sainteté a déclaré que les ahmadis de ce pays doivent se réveiller et se consacrer à la transmission du message de l'Islam. Il est évident que la majorité des chrétiens d'aujourd'hui sont peu intéressés par la religion et certains n'ont même plus de foi en Dieu. Afin de leur faire reconnaître leur Créateur, il incombe à tout ahmadis de progresser dans sa spiritualité et de servir de modèle. Sinon, les efforts dans le domaine de la prédication ne porteront pas leurs fruits. Dieu a certes décrété que la seule religion vivante est l’Islam, mais Il a aussi indiqué que la seule méthode pour avoir Son plaisir est de prendre le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) pour modèle. Le salut réside dans la reconnaissance de l'unicité de Dieu et de vivre selon Ses préceptes. Voilà l'objectif à atteindre, et voilà le message que l'on doit transmettre aux autres.

Le Messie Promis (a.s) déclare à ce propos :

« Dieu veut que tous ceux qui habitent les différentes parties de la Terre, les habitants de l’Europe comme ceux de l’Asie, tous ceux qui ont une nature juste, soient attirés vers le Tawhid (l’unicité de Dieu) et réunis en une seule foi. Tel est le but divin que je suis venu accomplir. Poursuivez cet objectif mais en toute humilité, avec de bons exemples et d’incessantes prières. » (Al-Wasiyat, le Testament)

Le Messie Promis (a.s) nous a confié la responsabilité de compléter la mission qui lui a été confiée. Aujourd'hui le monde s'est empêtré dans le polythéisme et ils sont nombreux ceux qui rejettent l'existence même de Dieu. Il fut un temps où on résonnait sur le sol espagnol les paroles « il n'y a pas d'autre Dieu à part Allah » et « Allah est le plus grand ». On voit ici et là des vestiges de la période islamique, quand l'atmosphère de ce pays respirait l'unicité de Dieu.

Mosquée Basharat - première mosquée construite en Espagne après le départ des musulmans d'Andalousie
Mosquée Basharat - Espagne

Comme évoqué auparavant, le Messie Promis (a.s) nous a offert arguments et preuves tirés du Saint Coran pour soutenir notre point de vue. Nous devons donc nous exprimer avec politesse et amabilité lorsque nous discutons avec les autres. Nos adversaires, quant à eux, ont recours à un langage vulgaire et voire à la violence pour la simple raison qu'ils n'ont pas de preuves et parce qu'ils sont toujours à court d'arguments.

Le Saint Coran décrit ainsi les qualités de ceux qui invitent les hommes vers Dieu : « Et qui est meilleur en paroles que celui qui invite les gens à Allāh et fait de bonnes œuvres, et dit : « Assurément, je suis de ceux qui se soumettent » ? (Le Saint Coran, chapitre 41 verset 34). Le croyant doit user de toutes les ressources qui sont à sa disposition pour accomplir cette noble tâche que d'inviter les hommes vers Dieu. Le Saint Coran renferme d'innombrables préceptes prescrits par Dieu. Mais une simple analyse de notre vie quotidienne démontrera qu'il y a une grande négligence quant à l'accomplissement de nos devoirs religieux tant au sein de la famille et qu’au sein de la société.

Tout ahmadi, qu'il soit actif dans le domaine de la prédication ou pas, doit comprendre qu'il est l'ambassadeur de la communauté Ahmadiyya et que les gens vont pointer du doigt la communauté toute entière s'il commet le moindre impair. Étant ahmadi, il est un prêcheur silencieux du message divin. C'est pour cette raison qu'il doit surveiller de près chacune de ses actions afin de ne pas déshonorer la communauté.

La condition fondamentale pour appeler les gens vers Dieu a été évoquée dans le verset ci-dessus, notamment le fait d'accomplir des bonnes oeuvres et de se soumettre à Dieu. Rendre culte à Dieu est une condition importante pour tout Dain-Il-lallah (celui qui invite les hommes vers Allah).

Sa Sainteté le Calife à encourager les membres de la djama’at d'Espagne d'être actifs dans le domaine de la prédication tout en ajoutant qu'il y a eu des négligences à tous niveaux à ce sujet. En raison de l'histoire passée de l'Espagne et du catholicisme ambiant, il y a certes une certaine réticence concernant l'Islam. Mais le vent a tourné, et certains ont même déclaré que l'on doit présenter des excuses pour les exactions commises contre les musulmans dans le passé. Le moment est donc propice pour transmettre le message de l'Islam, un message qui prône la paix et la fraternité.

L'on ne doit pas se contenter de dire que les gens ne seront pas prêts à nous écouter en raison du catholicisme et du climat ambiant. Qui pouvait dire quelques décennies de cela que les musulmans auraient un jour le droit de prêcher le message de l'Islam sur la terre espagnole ? Qui aurait pu imaginer que nous aurions eu l'occasion d’y bâtir une mosquée ? Il ne sied pas aux ahmadis que de se résigner à ne rien faire en disant qu'il aura de l'indifférence de la part de ceux qu'ils invitent vers l'Islam.

La tâche des prophètes et de leurs suivants est de transmettre le message. Concernant les responsabilités du Saint Prophète Muhammad (s.a.w), le Saint Coran déclare : « Mais s’ils se détournent, Nous ne t’avons pas envoyé vers eux en tant que gardien. Ton devoir est seulement de transmettre clairement le Message. » (Le Saint Coran chapitre 42, verset 49). De toute manière, Dieu n'a jamais affirmé que les réactions seront toujours positives ; la tâche du croyant est de relayer le message et c'est Dieu qui guide les coeurs : « Assurément, tu ne réussiras pas à diriger tous ceux que tu aimes ; mais Allāh guide qui Il veut ; et Il connaît le mieux ceux qui acceptent la direction. » (Le Saint Coran, chapitre 28, verset 57)


(Le site islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication de ce résumé)