PDFImprimer

Signes de la part de Dieu et la mission de ses prophètes

- par Hadrat Mirza Masroor Ahmad -

Dans son sermon du 5 mars 2010 sa Sainteté le Calife a déclaré que les membres des communautés divines ont les mêmes responsabilités que les prophètes qui ont fondé ces communautés. Leur devoir premier est d'inviter les gens vers Dieu, de les guider vers la voie de la vérité. L'histoire de toutes les religions démontre que lorsque les prophètes et leurs suivants se sont évertués en ce sens, ils ont dû faire face à une tempête d'opposition. À toute époque, les pharaons et leurs acolytes ont remué ciel et terre afin d'anéantir les communautés fondées par les prophètes. Voilà comment toutes les religions ont été traitées, du moins tant que leurs suivants ont suivi les enseignements originaux de ces religions.

Téléchargez la version mp3 du sermon
sermo...2010.mp3 20095 kb .mp3

 

Selon cette pratique de Dieu, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) fut traité ainsi par ses ennemis, et cela en dépit du fait qu'il était le bien-aimé de Dieu et Son choisi. Il n'y a pas eu d'exception en son cas ; il a donc été éprouvé et il est passé par maintes difficultés et a fait face aux armes de ses ennemis. L'exemple du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) est unique dans toute l'histoire des prophètes. Sa patience et sa persévérance étaient sans pareilles, et c'est pour cette raison qu'il a remporté du succès après chaque épreuve. Il a insufflé le même esprit de persévérance et de foi infaillible en ses suivants.

La bataille d’Uhud et l'endurance des musulmans

Dieu décrit la foi de ces personnes en ces termes :

« Quant à ceux qui, après avoir été blessés, répondirent à l’appel d’Allāh et du Messager, il y a une très grande récompense pour ceux d’entre eux qui font le bien et qui agissent avec droiture.

Ceux à qui l’on disait: « Des hommes se sont massés contre vous, craignez-les donc, » mais cela ne fit qu’accroître leur foi, et ils dirent : « Allāh nous suffit, Il est le Meilleur Protecteur. » (Le saint Coran, se Chapitre 3 verset 173 à 174)

Cet incident concerne en partie la bataille d’Uhud, au cours duquel les musulmans ont démontré un grand esprit de sacrifice pour la cause de Dieu. Suite à une erreur grave d'un détachement de soldats musulmans, la victoire certaine des musulmans s'est transformée en déroute et beaucoup sont tombés sur le champ de bataille. Quelques compagnons avaient formé un mur solide autour du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Avec bravoure et acharnement ils ont tenu en échec tout assaut lancé par l'ennemi contre le Saint Prophète. Cette bataille ne fut pas décisive pour l'ennemi, et ils ne purent laver l'humiliation subie sur le champ de bataille à Badr l'année précédente.

Et en dépit de la fatigue et des blessures subies par ses compagnons, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) décida de poursuivre l'armée ennemie le lendemain de la bataille ; et il avait donné l'ordre que seuls ceux qui avaient participé à la bataille l'accompagneront dans cette expédition. Après avoir établi son camp, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) donna l'ordre aux musulmans d'allumer 500 feux tout autour. L'ennemi décida de rebrousser chemin vers la Mecque tout en lançant le défi qu'ils croiseront le fer l'année suivante.

hadrat-khalifatul-massih-al-khamis
Hadrat Mirza Masroor Ahmad

Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) déclara que c'est Dieu qui inspirait la crainte dans le coeur des Mecquois. Malgré leurs ruses et leurs subterfuges, les incroyants de la Mecque n'eurent pas de succès, ils furent incapables de préparer une armée pour faire face à l'armée musulmane. Pour relever le défi, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) avait préparé environ 2500 soldats, et ils partirent à la rencontre de l'ennemi à la date convenue. L'armée mecquoise ce ne vint pas à leur rencontre ; les chefs des incroyants déclarèrent qu'ils n'avaient pas pu se préparer en raison de la famine qui sévissait.

Allāh nous suffit, Il est le Meilleur Protecteur

Le vrai croyant d'aujourd'hui doit face à toute campagne lancée contre lui en disant la même chose : « Allāh nous suffit, Il est le Meilleur Protecteur. » Dans de nombreux pays on essaye d'apeurer les membres de la communauté du Messie Promis (a.s). Certains d'entre eux tombent en martyr, et on intimide les membres de leur famille afin qu'ils abandonnent leur foi. Mais tous ces plans bien ficelés de l'ennemi n'arriveront jamais à faire flancher les vrais croyants.

Persécution des Ahmadis

La Jamaat Ahmadiya au Pakistan subit une persécution institutionnalisée par l'État. Mais en dépit de toutes ces campagnes de longue durée on n'a jamais pu nuire aux Ahmadis au Pakistan. Ils ont subi des coups, mais ont été persévérants, ils ont subi des pertes matérielles mais n'ont pas flanché dans leur foi. Car aux yeux du croyant ces pertes n'ont aucune importance, le trésor véritable de sa vie est sa foi. Sa Sainteté déclare qu'après tout assassinat d'ahmadis, il reçoit des lettres de leurs épouses, enfants et parents dans lesquelles ils expriment plus qu’auparavant, leur persévérance, la fermeté de leur foi et leur sincérité.

On essaye d'intimider les Ahmadis dans certains pays ou régions où les musulmans sont en majorité : cette situation prévalait quelque temps de cela au Bangladesh ; dans certains pays arabes les services de l'État mènent la vie dure aux Ahmadis, et dans plusieurs régions de l'Inde les mollahs font campagne contre ceux qui se sont joints à la Jamaat Ahmadiya. On en voit aussi l'exemple dans certains états de l'ex-URSS et même en Bulgarie. Mais Dieu nous suffit amplement, voilà ce que nous avons appris du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) et de ses compagnons. Les membres de la communauté doivent faire preuve de patience et de tolérance.

Le croyant doit se prémunir de tout type d'attaque, intérieure comme extérieure

Le Messie Promis (a.s) à commenter sur le verset précédent en disant que la racine de la bravoure est la persévérance. Le croyant peut subir des assauts venant de l'intérieur comme de l'extérieur. Il a pour ennemis ses émotions et ses sentiments égoïstes. Et l'on pourra faire face à l'ennemi externe quand on aura subjugué les assauts lancés par l'ennemi interne que sont les sentiments égoïstes. Mais si on est complètement épris par les futilités de ce bas monde et si on est charrié par le flot des désirs égoïstes, l'on n'aura pas la force nécessaire pour faire face aux assauts de ses adversaires. Il convient donc aux croyants de s'aguerrir afin de se prémunir de tout type d'attaque.

En ce propos le Messie Promis (a.s) a déclaré :

« Vous vous êtes joints à cette communauté il vous incombe donc de vivre selon ses principes. Sans souffrance on ne mérite pas récompense. Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) a été persécuté pendant 13 ans à la Mecque : et vous n'avez pas idée de la souffrance qu'il a subie, et vous n'avez pas subi les mêmes tourments. Mais il a demandé à ses compagnons de faire preuve de patience et en fin de compte tous ses ennemis ont été anéantis. Et vous verrez qu'un jour tous les méchants vont disparaître. Dieu a décrété qu'Il va répandre cette Jamaat immaculée dans le monde entier. Aux yeux de vos ennemis vous êtes aujourd'hui peu en nombre, mais ils seront tous réduits au silence lorsque votre nombre grandira. Si Dieu l'avait voulu ces gens ne vous auraient pas persécuté, où Dieu ne leur aurait pas donné naissance. Par leur entremise Dieu vous enseigne la patience, la persévérance et après une courte période de persévérance vous verrez que ces souffrances étaient tout à fait insignifiantes. Celui qui vous persécute se repentira de ses actes ou sera anéanti. Je reçois nombre de lettres dans lesquelles les gens disent qu'auparavant ils m'insultaient croyant qu'ils accomplissaient par là une oeuvre méritoire, et maintenant ces mêmes personnes se sont repenties et m'ont prêté allégeance. La patience et la persévérance sont des actes d'adoration. Dieu déclare qu'Il récompensera sans compter ceux qui font preuve de patience. C'est-à-dire les faveurs qui leur seront accordées seront sans limite. Cette récompense est accordée uniquement aux persévérants. Allah n'a pas promis la même récompense à ceux qui accompliront d'autres actes d'adoration. Lorsqu'une personne qui a consacré sa vie au service des autres est persécutée avec acharnement, Dieu - qui a un sens de l'honneur à son égard - détruit en fin de compte ses persécuteurs. Notre Jamaat est donc sous le soin de Dieu ; la foi se retrouve renforcée lorsqu'on subit persécutions et souffrances. Il n'y a rien de comparable à la persévérance. (Malfuzat - Volume 4 page 235)

La transmission du message de l'Islam

Dieu fait savoir aux croyants que leur tâche première est de transmettre ouvertement le message confié au prophète. Cela ne concernent pas les croyants si les autres acceptent ce message ou pas ; ou comment doivent-ils être été s'ils n'acceptent pas le message. Dieu seul sait comment Il va traiter ceux qui rejettent Son message. À ce sujet Il déclare dans le Saint Coran :

« Et que Nous te fassions voir, pendant ta propre vie, l’accomplissement de certaines des choses dont Nous les menaçons, ou que Nous te fassions mourir, cela fait peu de différence, car il ne t’incombe que de transmettre clairement le Message et c’est à Nous de régler les comptes.

Ne voient-ils pas que Nous sommes à réduire la terre à partir de ses frontières ? Et Allāh juge ; il n’y a personne pour renverser Son jugement. Et Il est Celui Qui est prompt à régler les comptes. » (Le Saint Coran, chapitre 13 verset 41 et 42)

Dieu seul connaît l'invisible ; Il connaît qui est celui qui va se réformer, qui sont ceux qui vont avoir un avant-goût du châtiment pour qu'ils puissent s'amender et qui sont ceux qui ne vont jamais abandonner la voie de la destruction. Nous en voyons l'exemple dans la vie du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Il y avait ceux qui se sont battus contre lui mais qui ont par la suite embrassé l'Islam ; d'autres par contre ne se sont jamais corrigés et sont morts suite aux prophéties du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) à l'instar d’Abu Jahl et de Shaiba.

Dieu accomplira ses prophéties

Le seul souci du croyant est donc la transmission claire du message. Les prophéties faites par les prophètes de Dieu se réalisent soit au cours de leur vie où soit après leur mort tout comme le déclare le verset précédent. Les détracteurs du Messie Promis (a.s) ont émis les mêmes critiques en disant que certaines de ses prophéties ne se sont pas réalisées. Mais le principe de Dieu a déjà été énoncé dans le verset précité. Et chaque jour qui se lève témoigne en faveur de la véracité du Messie Promis (a.s).

La prophétie « Ne voient-ils pas que Nous sommes à réduire la terre à partir de ses frontières ? » s'est réalisées au cours de la vie du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Ceux qui se sont opposés à lui ont perdu du terrain et beaucoup de gens se sont joints à l'Islam. Et avant même de quitter ce bas monde le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) avait conquis la Mecque et l'Islam avait fait des avancées hors des frontières de l'Arabie.

Les bénéfices de ce monde ne sont pas éternels

De diverses manières Dieu réduit le terrain d'influence des adversaires de Ses prophètes. À ce sujet il est dit dans un autre verset du Saint Coran :

« Non, Nous avons accordé à ceux-là et à leurs pères la jouissance des bénéfices temporaires jusqu’à ce que la vie devint longue pour eux. Ne voient-ils pas que Nous nous avançons sur leur territoire, en le réduisant à partir de ses parties éloignées ? Peuvent-ils malgré cela avoir le dessus ? » (Chapitre 21 verset 45)

Si un peuple arrive à jouir d'une longue période de suprématie cela ne veut pas dire que cet état sera permanent. Nombreuses sont les grandes puissances qui ont perdu leur gloire d'antan. L'empire britannique s'étendait au-delà des océans ; mais petit à petit, les frontières de cet empire se sont réduites et de nombreux pays colonisés ont eu leur indépendance. D'autres puissances européennes et la Russie peuvent être cité en exemple. Et un jour ce même décret immuable s'appliquera aux États-Unis d'Amérique.

Les calamités : pourquoi les faibles payent-ils un lourd tribut ?

Dieu a décrété que l'Islam va se répande jusqu'aux confins de la terre et qu'il est destiné à remporter la victoire. Notre responsabilité à nous est de transmettre ce message avec amour tout en implorant Dieu. Le Messie Promis (a.s) avait déclaré que Dieu prouvera sa véracité par le truchement de tremblement de terre et d'autres calamités qui frapperont le monde. Dores et déjà nous pouvons voir un aperçu de ce que Dieu a décrété : depuis un certain temps le monde est frappé de divers désastres. Mais d'aucuns disent que ces calamités sont en train de frapper les faibles alors que les vrais coupables sont à l'abri et ne sont point tourmentés.

Le Messie Promis (a.s) répondu à cette objection en disant :

« Selon la pratique de Dieu lorsqu'on outrepasse les limites dans le rejet d'un véridique ou lorsqu'on fait souffrir celui-ci, le monde est frappé de diverses calamités. Voilà ce qu'on lit dans les livres de Dieu et le Saint Coran cite l'exemple des plaies qui ont frappé l'Égypte lorsqu'on a renié Moïse. Les grenouilles, la grêle, le sang, la famine, voilà quelques-uns des malheurs qui ont frappé l'Égypte. Tout cela, alors que les habitants des contrées éloignées de l'Égypte ignoraient tout à propos de Moïse et alors qu'ils n'avaient pas commis le péché [de l'avoir rejeté]. Pharaon lui-même fut à l'abri de ces calamités pendant une longue période. Et ceux qui ignoraient tout ont souffert en premier. Et à l'époque de Jésus-Christ, ceux qui ont voulu le crucifié n'ont pas subi la moindre égratignure. Mais après 40 ans, Titus le Romain a fait tuer des milliers de juifs et il y a aussi eu une épidémie de peste et le Coran affirme que ces calamités sont le résultat du rejet de Jésus-Christ.

À l'époque du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) la famine a sévi pendant sept ans à la Mecque et ce sont les faibles qui ont souffert en majorité. Et les véritables fauteurs de troubles furent à l'abri de ce châtiment pendant longtemps. Telle est la pratique de Dieu ; lorsque son envoyé est rejeté d’innombrables calamités frappent la terre ; et la majorité de ceux qui en souffrent ne sont pas ceux qui se sont opposés au prophète. Mais en fin de compte ce sont les chefs de l'incroyance qui sont châtiés ; et les grands méchants sont attrapés au dernier moment. Voilà ce qu'indique Dieu dans le verset : « Ne voient-ils pas que Nous nous avançons sur leur territoire, en le réduisant à partir de ses parties éloignées ? » Voilà donc ma réponse aux simples d'esprit qui déclarent que les défavorisés ont été frappés de la peste alors que ce sont les mollahs qui m'ont traité de mécréant. Et des centaines de personnes sont morts dans des séismes qui ont frappé les régions de Kangra et Bhagsau (en Inde). Quel fut le crime commis par ces personnes ? Est-ce qu'elles m'ont traité de menteur ? Sachez donc que si un envoyé de Dieu est traité de menteur par une couche spécifique de la société ou dans une région spécifique de la terre, lorsque la colère de Dieu s'embrase c'est un châtiment général qui frappe. Et du ciel tombent des calamités. Et dans la plupart des cas les véritables fauteurs de troubles sont attrapés en dernier. Nous en voyons l'exemple dans le cas de Moïse et de pharaon. Voilà donc la pratique de Dieu et toute personne au courant de ces faits ne peut le nier. » (Haqiqatul Wahi – Ruhani Khazain - Volume 22 pages 165 à 167)

Tremblement de terre et autres cataclysmes : signes de la part de Dieu

Quelques jours de cela un violent séisme a frappé le Chili, un séisme qui fut 64 fois plus violent que le séisme de Haïti. Ce séisme fut le septième le plus violent attesté au Chili. Suite à ce séisme, l'axe de la masse terrestre a basculé par 8 cm et la journée de 24 heures a été réduite par 1,26 millisecondes.

En 1906, un tremblement de terre avait frappé le Chili, au cours du vivant du Messie Promis (a.s). Et il avait déclaré que ce séisme fut un signe de sa véracité. Il y a eu au Chili cinq grands séismes entre 1577 et 1835. Il y a eu ensuite un autre séisme en 1868. Et en sus du tremblement de terre qui a frappé ce pays en 1906 il y a eu au cours des 100 dernières années 18 grands séismes qui l’ont frappé. À ce propos le Messie Promis (a.s) déclare :

« Avant même l'avènement de ces cataclysmes, j'ai à plusieurs reprises prédit dans les journaux que la terre sera frappée de violentes secousses. Ces séismes seront si violents que la terre se retrouvera sens dessus dessous. Tout le monde est au courant des séismes qui ont frappé San Francisco et Formose suite à mes prophéties. Et le 16 août 1906 un violent tremblement de terre a frappé le Chili. Ce tremblement de terre n'était pas moins intense que les premiers. Quinze villes ont été détruites, des milliers de personnes ont perdu la vie et 1 million de personnes sont sans abri. Les simples d'esprit pourront dire que ce ne fut pas là un signe en faveur de ma véracité car cette calamité ne concerne pas le Pendjab. Mais ils ne savent pas que Dieu n’est pas Celui du Pendjab uniquement mais du monde entier, et c'est au monde que Dieu veut faire connaître ce message. Ce sera un grand malheur que de rejeter les prophéties de Dieu, et de ne pas de méditer sur Ses paroles et d'essayer de cacher la vérité. Mais on ne pourra pas cacher la vérité.

Sachez que Dieu m'a informé à propos des tremblements de terre. Suite à mes prophéties il y a eu des séismes en Amérique et en Europe ; il y aura d'autres qui vont frapper l'Asie, des cataclysmes qui seront à l'image de l'Apocalypse. La mort sera partout, des rivières de sang vont même couler. Animaux et oiseaux ne seront pas à l'abri de la mort. La destruction qui va frapper le monde sera inouïe. La plupart de ces régions seront si sévèrement touchées que l'on croirait qu'elles n'ont jamais été habitées. D'autres cataclysmes encore plus épouvantables frapperont du ciel et sur terre ; et toute personne intelligente comprendra que ces faits sortent de l'ordinaire et elles n'en trouveront aucune mention dans aucun livre de philosophie ou d'astronomie. Le désarroi frappera les coeurs, l'on en sera complètement abasourdi. Ce jour est proche, je le vois de mes yeux : le monde témoignera d'une scène de l'Apocalypse. Il n'aura pas que des tremblements de terre, d'autres cataclysmes effroyables frapperont, certains venant du ciel et certains de la terre. Tout cela parce que l'homme a abandonné le culte de son Seigneur. Et parce qu'il a consacré tout son coeur et tous ses efforts à l'acquisition de ce monde. Si je n'étais pas venu certains de ces malheurs auront été repoussé jusqu'à plus tard. Avec ma venue, Dieu a décidé de manifester Sa colère, une intention qu'Il a maintenu secret depuis fort longtemps. Tout comme il déclare : « Et Nous ne châtions jamais avant d'avoir envoyé un messager. » (Chapitre 17 verset 16)

Ceux qui se repentiront se retrouveront à l'abri, miséricorde sera faite à ceux qui craindront Dieu avant la venue de ces calamités. Croyez-vous que vous serez à l'abri de ces séismes ? Croyez-vous que vous serez à l'abri grâce à vos subterfuges ? Non. Ce sera le jour de la fin des oeuvres de l'homme. Ne croyez pas que l'Amérique ou d'autres contrées ont été frappées et que vous êtes à l'abri. Je vois quant à moi que vous serez frappés de malheurs plus terribles.

Ô Europe tu n'es pas à l'abri ! Ô Asie toi non plus tu n'es pas à l'abri ! Ô habitants des îles aucun faux dieu ne vous viendra en aide. Je vois des villes en ruines, je vois des maisons vidées de leurs habitants. Dieu l'Unique fut silencieux pendant longtemps et on a commis des atrocités devant Ses yeux sans qu'Il se manifeste. Mais maintenant Il montrera Son visage en frappant les coeurs d'effroi. Celui qui a des oreilles pour écouter qu'il sache que ce temps n'est pas loin. Je me suis évertué à réunir tout le monde sous la protection de Dieu. Mais il est essentiel que les décrets [divins] s'accomplissent. Ce sera bientôt le tour de ce pays (note de l'éditeur : le sous-continent indien) ; vous verrez des scènes de l'époque de Noé ; vos yeux témoigneront les événements que vécurent la terre de Lot. Mais Dieu est lent à manifester Sa colère, repentez-vous afin qu'Il vous fasse miséricorde. Celui qui abandonne Dieu est un insecte et non pas un être humain. Et celui qui ne Le craint pas est mort et non vivant. (Haqiqatul Wahi, Volume 22 Page 267 à 269)


(Le site islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication de ce résumé)