La prosternation au cours de la prière (salat) en Islam

Cette position debout avec les bras sur les côtés après le Ruk’u est appelé Qawmah qui se termine avec la récitation du Tahmid. Ensuite l’Imam dit Al-lahu Akbar et dirige la congrégation vers la position appelé Sajda. Il place ses mains, ses genoux et son front sur le sol. Le front et le nez doivent toucher le sol et la tête doit être entre les mains. Les bras doivent être dégagés du sol et du corps. Le Saint Prophète, que la paix et les bénédictions d’Allah soient avec lui, a dit:

« Prosternez-vous de manière correcte (devant Dieu). Ne mettez pas vos avant-bras sur le sol comme le fait un chien quand il s’assoit. » (rapporté par Anas dans le Masnad Ahmad bin Hanbal, Masnad Baqi Al-Mukthirin)

Les doigts sont pointés ensemble vers la Ka’abah. Les pieds doivent être plantés au sol en sorte que les doigts de pieds pointent vers la Ka’abah. Dans cette posture le Tasbih ci-dessous doit être récité silencieusement au moins trois fois. Si le fidèle veut le réciter plus de trois fois il doit s’assurer que le nombre soit impair et non pair:

سُبْحَانَ رَبِّيَ ٱلْاَعْلَي

Translittération:

Sub-hana rab-biyal a’la

Traduction:

Saint est mon Seigneur, le Très-Haut. (Rapporté par Ibn Mas’ud, Sunan At-Tirmidhi, Kitab As- Salah)

La prosternation est une position d’humilité, de soumission et d’impuissance totale où le suppliant vide son cœur devant Dieu le Tout-Puissant et demande Sa Miséricorde. On doit remarquer que le Saint Prophète, que la paix et les bénédictions d’Allah soient avec lui, a proscrit la récitation, durant le Ruk’u ou la Sajdah, de versets du Saint Coran (Sahih Muslim).