PDFImprimer

Une introduction à la Communauté Islamique Ahmadiyya

Fondée en 1889 par Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (Que la paix soit sur lui) en Inde, la Communauté Islamique Ahmadiyya est la renaissance des valeurs spirituelles et morales de l’Islam. Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (Que la paix soit sur lui) proclama être le réformateur des derniers temps (le Messie et Imam Al-Mahdi), dont la venue fut prophétisée par le Saint Prophète Muhammadsaw.

Le_Messie_Promis_et_Mahdi
Hadrat Mirza Ghulam Ahmad
Le Messie Promis et Imam Al-Mahdi

La communauté Ahmadiyya est la personnification du message bienveillant de l'Islam, un Islam qui prône la paix, la fraternité globale et la soumission à la volonté de Dieu. Hadrat Mirza Ghulam Ahmad déclara que l'Islam est la religion de l'humanité : « La religion du peuple du droit chemin » (Le Coran 98 :6).

Après le décès de Hadrat Mirza Ghulam Ahmad en 1908, plusieurs Califes ont pris les rênes de la Commu­nauté Islamique Ahmadiyya successivement. Le Calife actuel de la communauté Ahmadiyya est Hadrat Mirza Masroor Ahmad. Il fut élu en 2003 et son titre officiel est Khalifa­toul-Massih V.

Nos croyances

Voici une brève description de nos croyances selon les paroles mêmes de Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (le fondateur de la communauté Ahmadiyya) :

« Le résumé et le fondement de notre foi est :

kalimah

C’est-à-dire, nul n’est digne d’être adoré à part Allah et Muhammad est son prophète. La croyance que nous chérissons ici sur Terre et qui, par la grâce de Dieu le Très-haut, nous accompagnera jusqu’à notre départ de ce monde est que notre maître et leader, le Saint Prophète Muhammadsaw, est le Sceau et le meilleur des prophètes. La religion est arrivée à son apogée par son entremise. Et la grâce qui conduit l’homme sur les voies de la vertu pour le mener à Dieu est arrivée à son couronnement. Nous avons la ferme conviction que le Saint Coran est le dernier livre révélé et pas un seul iota ne peut être ajouté ou retiré de ses injonctions, ses commandements et ses enseignements. Il ne peut y avoir de révélations de la part d’Allah qui puissent amender, abroger ou changer quelconque commandement du Coran. Si quelqu’un pense autrement, il s’est, à nos yeux, exclu de la communauté des croyants, il est un apostat, un mécréant. » (Izala-e-Awham, Ruhani Khaza'in, vol. 3, p. 170)

coranl
Le Coran : livre sacré des musulmans ahmadis

« Nous croyons que nul n’est digne d’adoration sauf Dieu et que notre maître le Saint Prophète Muhammadsaw est Son messager et le sceau des prophètes. Nous croyons dans l’existence des anges, dans l’avènement de la Résurrection et du Jour de la rétribution, dans la réalité du Paradis et de l’Enfer. Et nous croyons aussi que toutes les déclarations de Dieu énoncées dans le Saint Coran ainsi que celles du Saint Prophète Muhammadsaw sont vraies. Nous croyons aussi qu’il est un renégat et un mécréant celui qui ôtera un seul iota de cette shari‘ah (loi divine) ou qui en ajoutera, ou qui répudiera les injonctions islamiques ou qui interdira ce que l’Islam a permit. Nous enjoignons à notre Jamā‘at (communauté) de porter une foi sincère en la déclaration : « Nul n'est digne d'adoration sauf Allah et Muhammad est son Messager » et de mourir en ayant cette croyance au cœur. Et de croire aussi en tous les prophètes et tous les livres qui ont été authentifiés par le Saint Coran. De respecter les préceptes concernant la prière, le jeûne, la Zakat et le Hajj ; de respecter aussi tout autre obligation ou interdit défini comme tel par Dieu et Son prophète ; en somme, de suivre à lettre les injonctions de l’Islam. (Ayyamus-Sulh, Ruhani Khaza'in, vol. 14, p. 323)

Leadership spirituel

L'une des plus grandes faveurs dont jouit la Communauté Islamique Ahmadiyya est qu'elle a été bénie de l'institution du Califat en Islam. Après le décès du fondateur de la commu­nauté, le Califat a servi à unir la Communauté sur une unique et même base. Le premier succes­seur de Hadrat Mirza Ghulam Ahmad fut Hadrat Maulvi Nooruddin (que Dieu soit content de lui), exégète du Saint Coran de grand renom et éminent médecin.

En 1914, il fut suc­cédé par Hadrat Mirza Bashiruddin Mahmud Ahmad (que Dieu soit content de lui) - un véritable génie en matières de sciences aussi bien religieuses que séculières, jouissant d'une connais­sance profonde de non seulement l'Islam mais aussi des autres religions. Il a dirigé la communauté pendant 51 ans et a solidement défini la structure administrative de la Communauté Ahma­diyya, désormais une communauté internationale. Le troisième Successeur fut Hadrat Mirza Nasir Ahmad (que Dieu lui fasse miséricorde), pédagogue distingué qui attacha une grande importance au service de l'Afrique.

En 1982, Hadrat Mirza Tahir Ahmad (que Dieu lui fasse miséricorde) fut élu Quatrième Calife. Son leadership projeta les merveil­leux enseignements de l'Islam dans le 21e siècle sur une échelle véritablement mondiale par le biais de nombreux projets communautaires et la création d'une chaîne de télévision internationale, la MTA (Muslim Television Ahmadiyya).

hadrat-khalifatul-massih-al-khamis
Hadrat Mirza Masroor Ahmad

La Communauté Islamique Ahmadiyya est maintenant entrée dans un âge d'or sous la direction d'un Cinquième Calife, Hadrat Mirza Masroor Ahmad, qui gère la Communauté Islamique Ahmadiya, avec ses millions de mem­bres appartenant à pratiquement tous les peuples du monde, comme un ensemble unifié. Il veille à ce que toute mesure soit prise afin de poursuivre la mission de Messie Promis et Imam Al-Mahdi. Le Calife souhaite particulièrement qu'a travers le monde l'Islam soit perçu et compris pour ce qu'il est, à savoir : une religion de paix et de réconciliation entre les peuples. Sa Sainteté a souligné à maintes reprises le fait que l'Islam rejette la violence sous quelque forme et pour quelque raison que ce soit car cela est complète­ment en contradiction avec l'Islam – dont la significa­tion n'est rien d'autre que « la paix ».

L’islam : une religion mal comprise

La Communauté Islamique Ahmadiyya a été fondée sous la direction divine pour revivifier les valeurs morales et spirituelles de l'Islam. Elle encourage le dialogue interreligieux, défend l'Islam assidûment et essaie de corriger les malentendus concernant l'Islam en Occident. Elle plaide pour la paix, la tolérance, l'amour et la compréhension mutuelle entre différentes religions. Elle croit et pratique fermement l'enseignement coranique : « Il ne doit pas y avoir contrainte en religion » (2 : 257). Et la commu­nauté rejette catégoriquement la violence et le terrorisme de toute forme et pour toute cause. Avec cette conviction, la Communauté Ahmadi­yya, dans un siècle, est parvenue aux confins de la terre. Malgré la persécution atroce infligée dans certains pays, la communauté, où elle est établie, fait des efforts pour mettre en relief les valeurs de l'Islam par des projets sociaux, par des établissements scolaires et de santé, par des publications sur l'Islam et la construction de mosquées. Ainsi, les musulmans ahmadis sont-ils reconnus comme étant une communauté respectueuse de la loi, persévérante et bienveillante.

L’Ahmadiyya : la renaissance de l’Islam

La Communauté Islamique Ahmadiyya enseigne le vrai Islam dans toute sa pureté. L'Islam est une religion de Paix. C'est une religion qui répond aux exigences et aux défis de l'évolution du monde. L'Islam croit en la morale absolue et enjoint la justice et l'équité envers les amis aussi bien qu'envers les ennemis dans tous les domaines d'intérêt humain. La Communauté Islamique Ahmadiyya a la conviction ferme que l'Islam est le remède pour tous les troubles et maladies dont souffre l'humanité d'aujourd'hui.

L'Islam nous enseigne que si l'homme n'apprend pas à vivre en paix avec lui-même et avec ses congénères, il ne pourra pas vivre en paix avec Dieu. Dans l'Islam, vous trouverez la paix et la tranquillité du coeur en vous soumettant à la Volonté de Dieu. C'est avec cette conviction que la Communauté Islamique Ahmadiyya a connu une croissance rapide et d'envergure internationale ; en effet, la Communauté existe aujourd'hui dans plus de 190 pays et sur tous les continents.

Les membres de la Communauté Islamique Ahmadiyya se chiffrent en millions et leur nombre augmente de plus en plus tous les jours. Nombreux sont les dirigeants dans le monde de déclarer que l'Ahmadiyya est le mouvement religieux le plus dynamique et positif sur terre. Les membres de la Commu­nauté sont respectueux de la loi, pacifiques, et travailleurs et ils poursuivent leurs actions charitables et bénévoles partout dans le monde.

mosquee-khadidja
Mosquée Khadidja - Berlin

Constructions de mosquées dans le monde

La communauté Musulmane Ahmadiyya a construit plus de 8000 mosquées dans le monde, y compris la première mosquée en Espagne depuis le départ il y a plus de 500 ans des musulmans d'Andalousie et l'une des plus grandes mosquées à Sydney en Australie. A Calgary au Canada, elle a également construit une des plus grandes mosquées du Continent nord américain. En 2008, elle a aussi ouverte sa toute première mosquée se trouvant dans ce qui fut Berlin-est et aussi sa première mosquée en France à Saint-Prix, dans le Val d'Oise.

Contributions de la Communauté Islamique Ahmadiyya dans le monde

Depuis sa création, notre mouvement a comme but d’enrayer la souffrance humaine dans le monde, et de ranimer les excellents enseignements offerts par le Saint Prophète Mohammad (Que la paix et le bénédictions de Dieu soient sur lui) qui ont été en grande mesure négligés, voire oubliés, au cours de l’histoire. Ces enseignements visent à encourager et à stimuler l’amour du prochain, la charité, la tolérance, et toutes les autres nobles qualités de l’âme humaine.

eau-afrique

Depuis plus de 50 ans, nous offrons nos services aux peuples les plus démunis de la planète, notamment en Afrique où nous avons des dizaines d’hôpitaux et d’établissements scolaires. La Communauté Ahmadiyya soutien l'ONG Humanity First dans ses oeuvres caritatives ; celle-ci opère dans le monde entier, et a été reconnue par les Nations Unies pour ses contributions aux victimes des récents cataclysmes naturels.

Jalsa Salana ou réunion annuelle

Le 27 décembre 1891, Hadrat Mirza Ghulam Ahmad, le fondateur de la communauté ahmadiyya organisa la première réunion annuelle ou Jalsa Salana à Qadian en Inde ; soixante-quinze personnes y participèrent et elle eu un grand succès. Le but de cette rencontre est de réunir les membres de la communauté afin qu'ils puissent accroître leur connaissance de l'islam, affiner leur spiritualité et renforcer leurs liens d'amitié et de fraternité.

jalsa-ghana-2008
Jalsa du Ghana - 2008

Depuis, la réunion annuelle est un des points forts du calendrier de la communauté et elle a lieu à différents moments de l'année dans un nombre important de pays. La Jalsa Salana de la Grande Bretagne attire nombre de participants et d'éminentes personnalités, Sa Sainteté le Calife lui-même y est présent. En 2008, l'une des plus grandes Jalsa Salana de l'Afrique de l'ouest fut organisée au Ghana. Il y avait plus de 80 000 participants.

Dialogue interreligieux et intercommunautaire

Nous avons toujours encouragé le dialogue avec toutes religions et toutes communautés, afin de renforcer la compréhension et la tolérance mutuelle et de maintenir la paix entre les hommes. Par le moyen de discours raisonnés, de colloques et d’une riche littérature, nous attirons l’attention des uns et des autres avec grand respect sur les mauvaises interprétations qui se sont malheureusement glissées dans les différentes religions d’aujourd’hui – des interprétations qui sont souvent la cause de graves malentendus et de conflits entre les peuples et des moyens pour les uns de léser les droits des autres.

Le Calife rencontrant un dignitaire catholique - Ghana 2008
Le Calife rencontrant un dignitaire catholique

C’est ainsi que par amour et des arguments solides, nous continuons notre lutte contre les idées extrémistes véhiculées par différents groupes islamiques qui donnent naissance au terrorisme et à la rébellion contre l’Etat, des idées que nous savons étrangères au message pur et noble de la religion de l’Islam. Ces actions uniques de la Communauté Ahmadiyya sont de grand avantage pour les pays occidentaux, où nous faisons tout pour enrayer les doctrines extrémistes qui affligent les musulmans qui y vivent. Pour cette raison, les membres de notre communauté deviennent parfois la cible d’attaques par des mouvements fanatiques du monde islamique qui n’ont aucun égard pour le message pacifique du vrai islam.