PDFImprimer

L'Islam en quête de repères : Le rôle de la jeunesse islamique Ahmadiyya

Cela ne fait aucun doute : aujourd’hui, l’Islam est à la une de l’actualité, mais malheureusement pas pour les raisons que nous aurions souhaitées. Les actions stupides de certains qui se disent de l’Islam ont fait horreur au monde non islamique. Comment oublier l’incident du 11 septembre 2001, un événement qui a eu l’effet d’un séisme dans le monde entier. Il importe peu que les uns ou les autres aient tenté de démontrer, preuves à l’appui, que ces attaques suicidaires choquantes avait été orchestrées par des ennemis de l’Islam ; le fait que des musulmans en aient revendiqué la responsabilité au nom de l’Islam a d’emblée terni l’image de la religion musulmane – et cette image négative a perduré durant les 8 dernières années et a tout l’air de persister pendant des années encore.

Si les raisons que l’on avance pour valider les attaques suicides sont souvent reprises par les populations terrorisées en Occident, à savoir que « les musulmans nous attaquent parce que nos forces armées les attaquent chez eux, » réclamant le retrait des troupes afin d’éviter d’autres attentats de ce genre, la violence et l’intolérance dont font preuve les peuples musulmans chez eux font, elles, l’objet d’une forte condamnation par les Occidentaux et autres non musulmans de notre planète.

Comment, par exemple, sanctionner l’interdiction en terre d’Islam de construire des églises ou des temples ? Ou encore la persécution voire même le nettoyage ethnique des minorités religieuses par les imams intégristes ? Et que dire des « meurtres pour l’honneur » de jeunes filles par leur propre père ou frère pour les avoir déshonorés en refusant d’épouser l’homme du choix de ses derniers ? Où trouvera-t-on sanction pour la mise à mort par lapidation ? Ou même pour l’excision ou la mutilation génitale des femmes musulmanes ? Ou bien pour les victimes succombant sous les coups leur étant assénés par des exorcistes islamiques qui les pensent possédées par des djinns ? Et comment expliquer le fait que les musulmans soient toujours en train de s’entretuer ou que leurs imams prêchent un djihad perpétuel contre les infidèles ?

Quand le monde non islamique condamne tous ces actes de barbarie, il faut dire que leur condamnation est tout à fait raisonnable. Par contre, l’objet de leur condamnation est la plus grande victime de toute cette histoire : c’est la religion de l’Islam elle-même.

Rares sont les gens qui arrivent à faire la différence entre les enseignements d’une religion et les actions exécrables de ses fidèles. C’est ainsi que la belle religion de l’Islam est tenue responsable de tous les crimes commis par les musulmans.

Si un musulman est un voleur, c’est l’Islam qui est blâmé. Si un musulman est un meurtrier, ou un caïd de la drogue, c’est encore l’Islam qui est condamné. Dans le monde médiatique, journalistes et reporters ne ratent aucune occasion de dénigrer l’Islam à chaque fois que les actions dégoûtantes d’un musulman ou une musulmane font la une.

Cette situation est née pour une seule raison : tous les musulmans n’ont pas encore accepté l’Imam qu’Allah a envoyé pour les guider hors des malheurs et tourments qui les affligent. Le peuple de l’Islam, ou l’Oummah, est comme un corps, mais ce corps n’a pas de tête. La tête, c’est l’Imam Mahdi et le Messie Promis (a.s).

Voyez un peu la différence que Hadrat Mirza Ghulam Ahmad, l’Imam Mahdi (a.s) a créée pour nous, les ahmadis. Nous, musulmans ahmadis, sommes venus de toutes les communautés et écoles de pensée de l’Islam. Certains parmi nous étaient autrefois des wahhabites ; d’autres étaient chiites ; d’autres encore étaient tidjanis. Beaucoup étaient des malikites, et encore plus étaient des hanafites. Beaucoup d’entre nous étions chrétiens ou même athées. Nous appartenons en outre à tous les peuples, parlant toutes les langues de la terre.

Pourtant, nous vivons tous en paix. Nous ne nous bagarrons pas. Nous ne nous entretuons pas. Nos actions sont fortement et positivement influencées par l’éducation spirituelle et morale que nous a faite l’Imam Mahdi a.s. et ses Califes. Nos pensées et nos croyances, ainsi que notre compréhension de l’Islam et du monde, ont été illuminées par l’amour, la logique et la rationalité enseignées par l’Imam Mahdi et ses successeurs. C’est pour cela que notre notion du djihad, notre interprétation du Coran et notre sympathie envers tous les peuples quelle que soit leur religion ou origine attirent tout le monde vers nous, tout le monde sauf, bien sûr, ceux qui aiment l’obscurité, le mensonge et la violence.

Les actions des ahmadis parlent aussi fort que leurs paroles. Partout dans le monde, ce sont les ahmadis qui sont en train de montrer la vraie face de l’Islam. En Israël, des juifs ont récemment dit à des ahmadis : « Vous êtes les seuls musulmans avec lesquels nous pouvons vivre en paix ! Nous voulons que l’Ahmadiyya se propage dans tout Israël ! » En Grande-Bretagne, après avoir écouté un exposé sur la bonté du Saint Prophète Mohammad (s.a.w) envers les êtres humains et les animaux, une vieille dame anglaise de s’exclamer : « Je ne savais pas que l’Islam était si beau ! Je suis très heureuse d’avoir entendu aujourd’hui toutes ces choses qui ont complètement changé mon opinion sur l’Islam ! » L’amour de l’Ahmadiyya avait poussé un commerçant Sikh à offrir une moquette pour toute la surface de la mosquée Fadl de Londres. C’est l’amour des ahmadis qui a poussé des hindous et des musulmans non ahmadis, hommes et femmes, à se tenir devant notre mosquée à Dhaka au Bengladesh lorsqu’elle allait être attaquée par des extrémistes musulmans, en disant : « Si vous voulez détruire cette mosquée, vous devrez passer d’abord sur nos corps ! » Et grâce à cette courageuse prise de position en faveur des ahmadis, l’ennemi fut repoussé, sans aucune violence.

Qu’est-ce qui a causé les actions et réactions souvent surprenantes chez ces non ahmadis ? C’est la beauté du vrai comportement islamique qu’ils avaient observé chez les ahmadis !

Si nous nous comportons, nous aussi, selon l’enseignement de l’Islam que nous a offert le Messie Promis et l’Imam Mahdi (a.s), si nous nous efforçons de modeler notre vie selon celle du Saint Prophète (s.a.w), partout où nous irons, nous ne serons pas seulement des ambassadeurs de la communauté Ahmadiyya, mais bien de la sainte religion d’Islam en tant que tel. Les jeunes hommes sont souvent les plus grands fauteurs de troubles dans tous les peuples. A l’opposé de cela, nous, jeunes ahmadis, devons montrer à quel point le vrai Islam a fait de nous des modèles à suivre pour toute la nation.

Le Saint Prophète s.a. avait différentes prières pour les différents moments de sa journée et de sa vie. Apprenons ses petites prières et profitons-en comme il le faisait. Ainsi, nous passerons toute la journée dans le souvenir d’Allah et des pluies de bénédictions divines seront constamment déversées sur nous, et de plus les anges de Dieu continueront à prier incessamment pour nous. Faisons de notre mieux, à l’instar du Saint Prophète Mohammad (s.a.w), pour aider notre prochain à chaque fois que l’occasion s’en présente. Participons pleinement, comme il le faisait, dans les activités civiques et charitables.

Ce sont là les enseignements qui nous sont venus du Saint Messager Mohammad (s.a.w) Faute de les avoir mis en pratique, les autres musulmans sont aujourd’hui tombés dans le désarroi et le chaos. Il nous incombe, nous les ahmadis, de redorer le blason de cet Islam tant meurtri par les attaques faites par ses ennemis et affaibli par la négligence des musulmans. Il nous revient de montrer au monde que la philosophie et les principes de l’Islam sont bien plus beaux et parfaits que ceux possédés par les autres. Aucune pensée ou loi ne peut égaler celles qui viennent de Dieu. C’est à nous d’en faire l’exposé au monde.

Nous devrons donc apprendre toujours davantage les enseignements de l’Islam, des sermons et discours faits par notre bien-aimé Calife, par nos missionnaires, et nos aînés de la Jama’at ; avec un grand enthousiasme nous devons chercher à augmenter nos connaissances en regardant les émissions de la MTA, en lisant les livres, et en étudiant le matériel mis à notre disposition sur les sites web de la Jama’at.

Armés de ces connaissances, et renforcés par nos prières, nous arriverons à faire triompher la vérité sur le doute, la méfiance et la haine envers l’Islam. Le monde aimera l’Islam vrai, car c’est une chose très belle. Notre responsabilité et de connaître cette beauté et de l’absorber en nous afin de pouvoir la diffuser autour de nous.

Si nous les ahmadis ne prenons pas la décision d’agir afin de montrer le vrai visage de l’Islam au monde, personne ne le fera. La responsabilité est donc lourde ; mais avec l’aide d’Allah nous serons à même de la porter, Incha Allah.

Qu’Allah protège l’Islam des attaques de ses ennemis. Qu’Allah accorde aux musulmans de reconnaître et d’accepter le Messie Promis et l’Imam Mahdi (a.s.) Qu’Allah fasse que chacun d’entre nous devienne un véritable ambassadeur du vrai Islam. Qu’Allah accepte nos humbles efforts et qu’Il nous donne la force et la sagesse nécessaires pour l’accomplissement de cette tâche. Amine !