La crise mondiale et le chemin vers la paix

Imprimer

Le monde traverse une période très turbulente. Presque toutes les semaines la crise économique mondiale engendre de nouveaux périls non moins désastreux que les précédents. On cite à foison les parallèles entre la situation actuelle et celle de la période précédant la Seconde Guerre mondiale. Et il semble évident que les événements poussent le monde à un rythme sans précédent vers une troisième guerre mondiale, dont les effets seront terribles. De surcroit, l’impression dominante est celle d’une perte de contrôle vertigineuse de la situation. Le monde est aujourd’hui en quête d’un guide, digne de confiance et apte à offrir une solution concrète ; quelqu’un qui s’adresse au cœur aussi bien qu’à l’esprit de l’Humanité et qui lui offre l’espoir d’une voie vers la paix. Quant aux conséquences d’une guerre nucléaire, elles sont si effroyables que personne n’ose même y penser.

Le présent ouvrage est un recueil des conseils de Hadrat Mirza Masroor Ahmad, le Calife de la Communauté Islamique Ahmadiyya. Dans le sillage des évènements de ces dernières années il a, en toute franchise, averti le monde à quoi il doit s’attendre, non pas pour l’affoler, mais pour le pousser à réfléchir sur les raisons de cette décadence, comment éviter la catastrophe et tracer une voie vers la paix pour tous les habitants de ce village planétaire. Il a indiqué que la seule solution pour assurer la paix est de suivre la voie de l’humilité, et de l’équité, et de se soumettre à Dieu. L’homme doit éprouver de la compassion à l’égard de son prochain, les puissants traiter les faibles avec dignité et respect et la justice doit prévaloir pour les faibles. L’humanité doit manifester sa gratitude, être fidèle à la vérité et à la droiture et se tourner vers son Créateur en toute humilité et sincérité.

Le Calife a rappelé que pour éviter le désastre toutes les nations doivent faire de l’équité une condition absolue dans leurs relations mutuelles. Même si l’inimitié existe, le respect des principes de la justice doit prévaloir car l’histoire nous apprend que c’est la seule manière d’éradiquer tout relent de haines futures et de bâtir une paix durable. C’est ce précepte du Coran qu’il a souligné dans toutes ses lettres aux dirigeants du monde :

Et ne laissez pas l’hostilité d’un peuple, en ce qu’il vous a empêchés d’entrer dans la Sainte Mosquée, vous inciter à transgresser. Et entraidez-vous dans la droiture et dans la piété, mais ne vous aidez pas mutuellement dans le péché et la transgression. Et craignez Allah. Assurément, Allah est sévère en punition. (Chapitre 5, verset 3)

Dans sa lettre au Premier Ministre de l’État d’Israël, il écrivit :

« ...par conséquent, je vous appelle à faire tous les efforts possibles de sauver le monde d’une catastrophe planétaire au lieu de mener l’humanité vers une guerre mondiale. Pour la résolution des disputes, favorisez le dialogue plutôt que la force, afin que nous puissions donner à nos générations futures un avenir brillant plutôt que la perspective de handicaps et de difformités. »

Au Président de la République Islamique d’Iran, il rappela ceci :

« Le monde est désormais secoué par une grande agitation et de sérieuses inquiétudes. Des guerres à petite échelle ont déjà éclaté par endroits, tandis que les superpuissances sont en train d’agir dans d’autres sous le prétexte de rétablir la paix. Chaque pays est occupé soit à en aider ou à en opposer d’autres, faisant fi des exigences de la justice. C’est avec regret que, vu les circonstances dans le monde, nous constatons que les bases d’une nouvelle guerre mondiale ont déjà été posées. »

hadrat-khalifatul-massih-al-khamis
Hadrat Mirza Masroor Ahmad
Cinquième Calife
de la Jama'at Ahmadiyya

Au Président Obama, il déclara :

« Nul n’ignore le fait que les causes principales de la Deuxième Guerre Mondiale étaient l’échec de la Ligue des Nations et la crise économique, qui commença en 1932. Or, aujourd’hui les économistes de premier plan dressent de nombreux parallèles entre la crise économique actuelle et celle de 1932. Nous constatons qu’une fois de plus les problèmes politiques et économiques ont poussé les petites nations à la guerre entre elles ; la discorde et le mécontentement se font sentir à tous les niveaux dans ces pays. Il en résultera que certaines puissances se mettront à prendre les commandes, et ceci nous mènera à une guerre planétaire. Si l’on ne peut trouver des solutions politiques ou diplomatiques aux conflits entre petits pays, de nouveaux blocs et regroupements apparaîtront dans le monde. Ceci deviendra le précurseur de la Troisième Guerre Mondiale. Je pense donc qu’au lieu de se concentrer sur le progrès du monde, il est beaucoup plus important, voire essentiel, de multiplier de toute urgence nos efforts pour sauver le monde d’une telle destruction. Il y a un besoin urgent pour l’humanité de reconnaître son Dieu, notre Créateur, car il s’agit là de la seule garantie de la survie de la race humaine. Autrement, le monde continuera à courir vers l’autodestruction. »

A Wen Jiabao, Premier Ministre de la République Populaire de Chine, il écrivit :

« Je prie que les dirigeants du monde agissent avec sagesse et qu’ils ne permettent pas à des hostilités mutuelles à petite échelle de dégénérer en un conflit global. »

Et au Premier Ministre de Grande-Bretagne :

« Mon vœu est qu’à tous les niveaux et dans tous les sens nous fassions de notre mieux pour éteindre les flammes de la haine. Seul notre succès dans cet effort pourra garantir un avenir meilleur à nos générations à venir. Dans le cas contraire, si nous y échouons, cela ne fait aucun doute qu’à cause de la guerre nucléaire, nos générations futures auront à subir les conséquences horribles de nos actions ; elles ne pardonneront jamais à leurs aînés d’avoir poussé le monde vers une catastrophe globale. Je vous rappelle une fois encore que la Grande-Bretagne est l’un des pays qui peut influencer le monde développé et en voie de développement. Vous pouvez, si vous le désirez, guider le monde en vous acquittant de votre devoir envers l’équité et la justice. Ainsi donc la Grande-Bretagne et les autres grandes puissances doivent-elles jouer le rôle qui est le leur dans l’établissement de la paix dans le monde. Que Dieu le Tout-Puissant vous permette, à vous et aux autres dirigeants du monde, à comprendre ce message. »

Nous prions sincèrement que les conseils recueillis ici puissent guider l’Humanité en ces temps de grands périls. Que le monde puisse connaître une paix durable en adoptant les valeurs que sont la justice et l’humilité et en se tournant vers Son Créateur ! (Amin).