Message du Calife au monde arabe

Imprimer

Dans le cadre de la commémoration de la 125e année de l'existence de la Communauté Islamique Ahmadiyya, Hadrat Mirza Masroor Ahmad a présenté, pour la première fois, un message en langue arabe. Puisant dans les conseils prodigués par Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s.), Sa Sainteté le Calife a rappelé aux musulmans en général et aux Arabes en particulier, leur devoir et leurs responsabiltés envers l'Islam. Ci-dessous est la traduction du message dans son intégralité.


Chers frères et sœurs du monde arabe,

Assalamoalaikum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuhu

J’avais l’intention aujourd’hui de vous présenter un bref message en langue ourdou, accompagné d’une traduction simultanée en langue arabe mais après l’insistance de M. Mohammad Sharif Odeh et d’autres amis, j’ai décidé de présenter en personne mon message en langue arabe. L’importance de ce jour m’a poussé à avoir recours à la langue de mon maître le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) et la langue du dernier et parfait Livre de Dieu, et d’évoquer la portée de ce jour en cette langue bénie.

Nous vivons aujourd’hui un jour important, un jour qui me ramène à l’esprit cette scène qui s’est déroulée 1400 ans de cela, quand mon maître le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) se trouvait dans sa mosquée de Médine, entouré de ses dévoués compagnons leur offrant des trésors de savoir et des fruits spirituels. Tous ceux présents avaient la certitude au cœur quant au progrès de l’Islam et quant au fait que Dieu avait décrété que cette dernière loi divine triomphera pour toujours. Sur ce la bonne nouvelle ci-dessous a renforcé la certitude de ces cœurs qui en débordaient déjà : « Et Il le suscitera parmi d’autres des leurs qui ne se sont pas encore joints à eux. » (Le Saint Coran, chapitre 62, verset 4)

Sur ces entrefaites un compagnon s’est enquit à plusieurs reprises auprès de mon Maître quant à l’identité de ces « autres » qui sont sensés venir après. Les autres compagnons, quant à eux, écoutaient toute ouïe le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) afin de savoir qui seraient ces bienheureux évoqués dans le verset ci-dessus, ceux qui auront l’honneur de les rencontrer, eux, les compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Après quelques instants de silence le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) posa sa main sur l’épaule d’un compagnon, un certain Salman, d’origine persane et il déclara : « Si la foi devait monter jusqu’au ciel, un des leurs la ramènera sur terre. »

Allocution-Arabe-1-moyenne

Hadrat Mirza Masroor Ahmad - Cinquième Calife de la Jama'at Ahmadiyya

Dans la foulée de cette bonne nouvelle les compagnons avaient compris qu’après une période de gloire et de grandeur Dieu avait décrété que l’Islam connaîtra le déclin, de sorte que de l’Islam il n’en restera que le nom, et que nombre de musulmans se contenteront de prêcher ce qu’ils ne pratiquent pas. Cependant Dieu a envoyé cette shariah parfaite afin qu’elle perdure jusqu’au Jour Dernier ; Il n’avait point décrété que l’Islam serait à jamais suspendu au Ciel.

Sur ce le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) avait donné la bonne nouvelle qu’un homme d’origine persane sera envoyé [par Dieu] afin de rétablir de nouveau la foi sur terre, quelqu’un qui établira une communauté dont les actes de ses membres seront conformes à leurs paroles, des gens qui accepteront l’autorité du Coran et qui préféreront la foi à ce bas monde, et qui, à l’instar des Compagnons du Saint Prophète Muhammad (s.a.w), seront prêts à consentir à tout sacrifice pour établir l’autorité du Coran.

En évoquant ces deux périodes, le Saint Prophète Muhammad (s.a.w) nous fait comprendre le sens profond de ce verset « Et Il le suscitera parmi d’autres des leurs qui ne se sont pas encore joints à eux. » et il nous a présenté la gloire et la grandeur que connaîtra l’Islam dans les derniers temps. Par la grâce de Dieu nous avons été témoins de la justesse de cette prophétie car après une ère de déclin et d’obscurantisme nous avons assisté à la renaissance de l’Islam et la convergence de tous les signes puissants, conformément à la prophétie du Saint Prophète Muhammad (s.a.w).

Cette ère débuta le 23 mars 1889, et prouva, grâce à l’apparition de ces signes, la véridicité du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) en ces derniers temps. Et ainsi nous avons vu l’accomplissement de tous ces signes et ces prophéties, parmi lesquels il y avait un grand signe apparu dans les cieux, un phénomène qui ne s’était jamais produit pour tout autre prétendant à savoir les éclipses du soleil et de la lune au cours du Ramadan à des dates spécifiques.

Cette prophétie a prouvé la véracité du Saint Prophète (paix soit sur lui) et celle de celui qui a été envoyé comme Messie Promis et Mahdi. Dieu a fait apparaître ce signe à l’Est comme à l’Ouest afin d’attester l’authenticité de la parole de mon Maître en ces lieux. Cela est en accord à ce qu’affirme le Saint Coran : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant que Porteur de la bonne nouvelle et Avertisseur pour toute l’humanité ; mais la plupart des hommes ne savent pas. » Ces éclipses attestent de l’avènement du Messie et du Mahdi, mais elles avaient pour première vocation d’établir l’autorité du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) et sa shariah à l’est comme à l’ouest et de prouver qu’il n’est point de religion vivante hormis l’Islam, et point de prophète vivant hormis le Saint Prophète Muhammad (s.a.w).

Chers frères, c’est là en somme l’importance de ce jour. Etant donné que le Messie Promis (a.s), Hadrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s), s’était dévoué corps et âme au Saint Prophète Muhammad (s.a.w) et qu’il éprouvait un amour sans bornes pour lui Dieu lui a conféré le titre de Messie Promis et Mahdi et lui a ordonné, en ce jour [du 23 mars], d’annoncer la fondation de cette djama’at composée de personnes pieuses afin qu’elles se joignent aux « premiers » et d’accepter leur promesse qu’ils n’hésiteront pas à sacrifier leur vie, leurs biens et leur temps afin d’œuvrer en faveur de la renaissance de l’Islam et pour faire flotter le drapeau du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) dans le monde.

Nous témoignons que notre Maître et Guide, le Saint Prophète Muhammad (paix soit sur lui), est le Messager d’Allah et le Sceau des Prophètes et notre mission est de proclamer au monde la perfection de ses excellences et d’apposer sa marque sur le cœur de tout homme pour en faire son serviteur. Ainsi les suivants du Messie Promis (a.s) n’ont pas reçu une tâche ordinaire. Nous commémorons ce jour afin d’effectuer notre introspection, d’analyser notre conduite et afin que nous soyons de ceux qui, dans les derniers temps, rencontreront les premiers [musulmans] comme l’avait annoncé le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.). Nous ne devons point nous reposer tant que nous n’avons pas placé l’humanité toute entière aux pieds du Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Ainsi, suite à notre allégeance au Messie Promis (a.s.), Dieu nous a confié une tâche immense.

Chers amis ! Vous qui avez accepté le dévoué serviteur du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) et qui avez promis d’accomplir cette œuvre grandiose ! Avec sagesse et discernement offrez à tous les musulmans le message du Messie Promis (a.s) ; en particulier à ces musulmans qui parlent la langue du Prophète, le plus aimé de Dieu et le dernier des prophètes, ceux qui lisent, parlent et comprennent la langue du dernier livre de Loi ; informez-les que leur salut et leur prospérité dépendent de leur unité et de leur union aux mains du Messie Promis (a.s.) présentez à vos compatriotes la peine que ressentait le Messie Promis (a.s) et soutenez celui-ci. Venez tous ensemble et faisons flotter le drapeau du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) dans le monde entier. Et que nous puissions soumettre à l’autorité du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) pays après pays, nation après nation, âme après âme. Afin de profiter de ses bénédictions et comme rappel je vous présente le message du Messie Promis (a.s) aux Arabes.

Le Messie Promis (a.s.) dit : « Assalamoalaikum Wa Rahmatullahi Wa Barkatuhu ! Vous les purs et les pieux parmi les Arabes ! O vous qui demeurez en la patrie du Saint Prophète Muhammad (s.a.w), vous qui résidez dans le voisinage de la maison de Dieu ! Vous êtes le meilleur peuple de l’Islam et vous êtes le peuple choisi de Dieu. Aucune nation ne serait en mesure d’obtenir votre gloire et votre statut. A titre d’honneur il vous suffit que Dieu a débuté Sa révélation par Adam et l’a parachevé par le truchement du Saint Prophète Muhammad (s.a.w), qui était des vôtres, dont la demeure et le lieu de naissance se trouvent sur votre terre. Il est Muhammad (que la paix soit sur ​​lui) l’élu, la fierté des Prophètes, le Sceau des messagers et l’Imam de toute l’humanité. Il est source de faveur pour le genre humain dans son ensemble. Et les révélations qu’il a reçues contiennent toutes les vérités sublimes du passé.

La religion du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) a ramené à la vie toutes ces vérités et ces directions qu’on avait oubliées. Allah ! Envoie autant de grâce, de bénédictions et de paix sur le Saint Prophète Muhammad (s.a.w), autant qu’il y a sur terre de gouttes d’eau, de particules, de créatures vivantes ou mortes ; autant qu’il existe [de créatures] dans les cieux et autant qu’il existe [de choses] visibles et cachés. Et fasse que nos salutations et paix en sa faveur couvrent le ciel tout entier. Béni soit le peuple qui s’est asservi au Saint Prophète Muhammad (s.a.w). Béni soit le cœur qui a atteint le Saint Prophète Muhammad (s.a.w), et qui s’est perdu en son amour. vous habitants de cette terre foulée des pieds bénis du Saint Prophète Muhammad (s.a.w) !

Qu’Allah vous accorde Sa grâce, qu’Il soit satisfait de vous et vous de Lui ! serviteurs de Dieu ! J’ai plein d’espoir à votre propos ! Mon âme désire ardemment vous rencontrer ! J’éprouve le vif désir de voir votre terre et vos personnes bénies, afin que je puisse visiter ces lieux foulés par les pieds bénis du Saint Prophète Muhammad (s.a.w), afin que je fasse de la poussière de ce sol le khôl de mes yeux. Afin que je puisse voir les lieux saints de la Mecque ainsi que les pieux et les érudits qui l’habitent. Afin, qu’ayant vu les élus et lieux saints de là-bas, mes yeux puissent y trouver leur joie. Ainsi j’implore mon Seigneur pour que, de par Sa grâce immense, Il me permette de visiter votre contrée et afin que j’aie la joie de vous voir. mes frères ! J’éprouve une grande affection à votre égard et à l’égard de votre terre. Je chéris la poussière de vos sentiers, les pierres de vos ruelles, je vous préfère à tout autre chose qui existe sur terre. »

Allocution-Arabe-2-moyenne

Hadrat Mirza Masroor Ahmad - Cinquième Calife de la Jama'at Ahmadiyya

« Chers Arabes ! Allah vous a accordé Ses bénédictions et des qualités spéciales et Sa Grande Miséricorde. Parmi vous, se trouve la Maison d’Allah, qui a doté la mère de toutes les villes de bénédictions et parmi vous se trouve le tombeau du Saint Prophète (s.a.w.), qui a répandu l’Unicité d’Allah dans tous les coins du monde et qui était clairement la manifestation de la gloire de Dieu. Parmi vous il y a des gens qui étaient du côté d’Allah et de Son messager de tout leur cœur, de toute leur âme et de tout leur esprit. Ils ont sacrifié leurs biens et leurs vies pour propager la religion d’Allah et Son livre le plus pur. Vous êtes ceux à qui ont été accordés ces bénédictions spéciales et certainement celui qui ne vous honore pas commet une injustice. Mes chers frères ! Je vous écris cette lettre le cœur meurtri, les yeux en larmes. Prêtez l’oreille à mes propos ! Qu’Allah vous en accorde la meilleure des récompenses ! » (Aina Kamalati-Islam, Ruhani Khazain, Vol. 5, pages 419 à 422)

« O chers amis Arabes, pieux et nobles ! Je suis de tout cœur avec vous ! Mon Seigneur ma donné des bonnes nouvelles à propos des Arabes et, par le truchement de la révélation, Il m’a confié la tâche de les aider, de les mener sur le droit chemin et de les réformer. Et insha Allah vous constaterez que je réussirai dans cette œuvre.

Chers amis ! Dieu ma gratifier de Son soutien particulier afin que je puisse soutenir l’Islam et œuvrer en faveur de sa renaissance et Il n’a cesse de m’accorder Ses bénédictions. Il m’a conféré des faveurs de toutes sortes. Et en ces heures sombres de l’histoire de l’Islam et de la communauté du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.), Il m’a donné la bonne nouvelle de grandes faveurs, de triomphe et de Son soutien. Chers amis Arabes ! Je souhaite que vous profitiez vous aussi de ces faveurs et j’attends ce jour avec impatience. Etes-vous prêts à me soutenir pour la cause de Dieu, le Maître de tous les mondes ? » (Hamamatul Bushra, Ruhani Khazain, volume 7, page 182 à 183)

C’était là une partie de ce message empli de détresse [que vous adresse le Messie Promis (a.s.)]. Si aujourd’hui les musulmans en général et les Arabes en particulier répondent à cet appel empli d’émoi et de sagesse lancé par le Messie Promis (a.s.), le serviteur parfait du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.), les pays musulmans ne seront plus en proie à la tourmente et l’on en recevra que des bonnes nouvelles. Qu’Allah fasse que les musulmans en général et les Arabes en particulier puissent répondre à l’appel du Messie Promis (a.s.) afin que le visage béni de l’Islam puisse de nouveau resplendir de toute sa gloire et afin que le monde puisse reconnaître Dieu l’Unique. Allah accorde nous Ton soutien ! Aide-nous à accomplir nos devoirs, Fasse que nous puissions voir, de notre vivant, le triomphe de l’Islam sur toutes les autres religions. Amine.