Appel au jihad lancé par le Calife de la Communauté Islamique Ahmadiyya

Imprimer

Lors de son discours de clôture à la conférence annuelle de la Communauté Islamique Ahmadiyya de l’Australie le 6 octobre dernier à Sydney, Hadrat Mirza Masroor Ahmad s’est appesanti sur le sujet du Jihad, affirmant qu’il n’est plus aujourd’hui question de lutte armée.

Australie-Conclusion
Hadrat Mirza Masroor Ahmad
Cinquième Calife de la Jama'at Ahmadiyya

En effet, avec l’avènement du Messie Promis, a expliqué le Calife, le « Jihad par l’épée » a été entièrement remplacé par le « Jihad par la plume », et c’est ce dont le monde a besoin aujourd’hui. Evoquant sa rencontre avec des dignitaires indonésiens lors de sa récente visite à Singapour, Sa Sainteté a dit qu’on lui avait fait la remarque que la Communauté Islamique Ahmadiyya récusait le concept du Jihad. Sur ce il avait répliqué : « Nous croyons fermement dans le Jihad, mais sa nature a changé par rapport à la nécessité de l’heure. De nos jours, il est certain qu’aucun état ou organisme ne s’attaque physiquement à Islam au nom de la religion. Si l’Islam est attaqué aujourd’hui ce n’est pas par l’épée, mais par le truchement de la presse, des médias et par la prédication. Ainsi il nous incombe de répliquer par les mêmes moyens. C’est ce que le Messie Promis a enseigné : combattre avec la plume et non par l’épée. »

Hadrat Mirza Masroor Ahmad a affirmé que seule la Communauté Islamique Ahmadiyya défend l’Islam de manière appropriée, à savoir, pacifiquement.

« La djama’at Ahmadiyya a publié la traduction du Coran en plusieurs langues ainsi que d’autres ouvrages pour défendre l’Islam. De surcroit notre chaîne de télévision, la MTA, retransmet le message de l’Islam et de l’Ahmadiyya 24 heures par jour en différentes langues. Certainement cela a un impact très positif dans le monde, permettant même à d’autres musulmans d’entendre parler des vrais enseignements de l’Islam pour la première fois », a ajouté Sa Sainteté.

Australia-Baiah

Le discours de clôture était suivi d’une cérémonie de Bai’ah au cours de laquelle plusieurs personnes se sont jointes à l’Ahmadiyya, tandis que des milliers d’autres ont renouvelé leur serment d’allégeance aux mains du Calife. Lors de la conférence de trois jours Sa Sainteté a aussi prodigué des conseils à l’aile féminine de la Communauté. Il a évoqué l’importance du mariage en l’Islam affirmant qu’il était essentiel que la relation entre conjoints soit empreinte d’amour et que la droiture ainsi que la confiance sont les pierres angulaires d’un mariage réussi.

Hadrat Mirza Masroor Ahmad a également élaboré sur le port du voile islamique, soutenant que c’est le moyen pour les femmes musulmanes d’atteindre les plus hauts stades de la modestie et de la piété et mériter ainsi les bénédictions de Dieu le Tout-Puissant.